Premier royaume a avoir régné sur l’actuelle Thaïlande, Sukhotai fait aujourd’hui référence en matière d’art et de littérature thaï. Comment passer à côté de ces incroyables vestiges nationaux ?

CARTE DES LIEUX

SOMMAIRE

CARNET DE VOYAGE
LE DOMAINE DES DIEUX

BON À SAVOIR
PÈRES DE LA NATION

INFORMATIONS PRATIQUES
ACCESSIBILITÉ
ACTIVITÉS
TARIFS
HÉBERGEMENT
FRÉQUENTATION
AUTHENTICITÉ

ITINÉRAIRE
QUE FAIRE AUX ALENTOURS

CARNET DE VOYAGE

LE DOMAINE DES DIEUX

Une fois passé les portes de la vieille ville, grande est la surprise tant le nombre de temples se dressant devant nous est important. Comme un voyage à travers le temps, la visite de la capitale du royaume de Sukhothai est aussi réellement palpitante. Une ville antique comme sortie de terre sous nos yeux offre à l’imagination la vie quotidienne d’une autre époque. Entre les temples dont seules des colonnes subsistent, la vie qui devait battre son plein posait les bases de la culture traditionnelle thaï. Comment ne pas se laisser immerger par de tels témoignages de grandeur ?

« Entre les temples dont seules des colonnes subsistent, la vie devait battre son plein et poser la base de la culture traditionnelle thaï. »

Dans chaque portion de terre, un temple à l’architecture unique ; dans chaque temple, une cour intérieure bordée de colonnes de granite ; dans chaque cour intérieure, une statue de Bouddha majestueuse et immobile. Au fil des époques et des styles, le royaume de Sukhothai nous a laissé graver dans la roche et le plâtre autant de preuves de leur foi passée que de la grandeur future de leur idéaux. D’un regard impassible, les effigies du Bouddha entrainent le visiteur dans un monde ancien où introspection et quête de soi faisaient partie du quotidien.

BON À SAVOIR

PÈRES DE LA NATION

Le royaume de Sukhothai, ayant gouverné entre 1238 et 1378, est le premier empire à avoir rassemblé sous une même autorité les terres de l’actuelle Thaïlande. En mettant fin au règne de l’empire khmer d’Angkor Wat (dont les fantastiques vestiges sont visibles au Cambodge), le nouveau royaume thaï développe rapidement une gouvernance qui sera connue en Europe sous le nom de Siam. Féru d’art et de littérature, c’est sous la prospérité de Sukhothai que se développeront les canons de l’art classique thaïlandais.

« La stèle d’entrée de la vieille ville de Sukhothai est d’ailleurs le plus ancien vestige connu à ce jour utilisant l’alphabet thaï. »

Sculptures, peinture et littérature sont autant d’héritages laissés à la Thaïlande moderne par les incroyables artistes ayant pu faire évoluer leur technique durant cette période. La stèle d’entrée de la vieille ville de Sukhothai est d’ailleurs le plus ancien vestige connu à ce jour utilisant l’alphabet thaï. La sagesse des gouverneurs du royaume est d’ailleurs légendaire car plutôt que de se faire envahir, ils préférèrent s’allier avec le puissant royaume d’Ayutthaya afin de créer le fondement d’une culture traditionnelle qui perdure à ce jour.

INFORMATIONS PRATIQUES

ACCESSIBILITÉ      75/100

Presque 450 kilomètres au nord de Bangkok, la ville de Sukhothai est installée loin au nord dans les terres. Le parc historique de la vieille ville étant un trésor absolument fabuleux, le lieu n’en demeure pas moins sur l’itinéraire touristique de presque tous les visiteurs qui s’aventurent plus haut que Bangkok. Pour s’y rendre, le bus est relativement rapide et les routes en bon état. Si le temps ou la patience venait à vous manquer, il est également possible de rallier la ville par avion afin de limiter les temps de trajet.

Par la route :

Le terminal des bus de Sukhothai est situé à un kilomètre seulement au nord-ouest du centre ville. Les bus régionaux pour Sawankhalok et Satchanalai sont particulièrement fréquents. Moins fréquents mais tout de même quotidiens, des bus pur Chiang Mai, Chiang Rai, Phitsanulok, Prae, Lampang et évidement Bangkok. En Thaïlande, n’hésitez pas à utiliser les bus qui sont fiables, économiques et relativement confortables.

Par les airs : www.bangkokair.com/eng – Bangkok Airways (Anglais)

La petite compagnie aérienne Bangkok Airways possède l’exclusivité pour cet aéroport à l’architecture recherche. Ce dernier se trouve à 27 kilomètres au nord de Sukhothai et permet de rallier facilement la ville depuis la capitale. N’hésitez pas à envisager l’avion si vous souhaitez visiter le nord et le sud du pays dans un temps réduit.

 

ACTIVITÉS      85/100

Première capitale du royaume du Siam, la ville de Sukhothai est internationalement connue pour son parc historique classé au patrimoine mondial de l’humanité. Dans l’enceinte de ce qui s’appelle également la vieille ville se trouvent d’innombrables vestiges de temples datant de l’apogée de la ville entre le XIIIème et le XIVème siècle. Située à une douzaine de kilomètres de la ville nouvelle, l’antique cité de Sukhothai présente les restes de bâtiments qui sont la base de l’architecture et de la sculpture classique thaïlandaise. Afin de profiter pleinement d’un site aussi vaste que ce dernier, la location de vélos est une option à envisager.

Musée national de Ramkhamhaeng : Premier usage de l’alphabet thaï.

Ce musée situé dans l’enceinte de la vieille ville permet de se faire une idée du style artistique si acclamé qui est propre à la période d’hégémonie du royaume de Sukhothai. Une réplique de la stèle de Ramkhamhaeng, premier vestige connu à utiliser l’alphabet thaï, y est exposée.

Wat Maha That : Centre spirituel.

Le plus grand ensemble de construction de l’ancienne capitale est le Wat Maha That, véritable centre religieux et spirituel de Sukhothai. Dans ce temple, vous pourrez admirer certains des Bouddha originaux ayant traversé les siècles pour répandre leur sagesse jusqu’à nous. Presque 200 chedis trônent à l’intérieur de l’enceinte du temple et portent fièrement les formes de boutons de lotus.

Wat Si Chum : Bouddha assit.

Grand édifice de forme cubique, le Wat Si Chum est construit autour d’un immense Bouddha assit d’environ 15 mètres de hauteur qui semble à l’étroit dans la salle principale du temple. Par l’entrée principale, haute faille dans le mur de brique, le visage paisible de la statue invite le voyageur à entrer dans un autre monde. Se retrouver face à face avec ce géant de pierre est une des expériences les plus fortes de la visite.

Wat Saphan Hin : Pont de pierre.

Situé à l’extérieur de la vieille ville au sommet de la colline, le Wat Saphan Hin est plus intéressant pour les marches de pierres sauvages qui y mènent que pour le temple en lui même. De ce dernier ne subsiste qu’un haut pan de mur soutenu par un Bouddha tout aussi imposant. La vue sur les alentours faits de montagne et de pierres est des plus agréables.

Wat Phra Phai Luang : Architecture khmer.

Construit par les khmer avant l’apogée de Sukhothai, ce temple possède une architecture particulière faite de prangs, sorte de tours au sommet concentrique typique du style de leurs bâtisseurs. Si vous ne prévoyez pas de visiter le Cambodge prochainement, ce temple peut valoir le détour pour son originalité.

Wat Sa Si : Monastère de l’étang sacré.

Construit, comme son surnom le suggère, au bord d’un étang dans l’enceinte de la vieille ville, le Wat Sa Si est l’exemple type de l’organisation d’un lieu de culte sous le royaume de Sukhothai. Le Bouddha faisant dos au chedi et entouré de colonnes est une configuration classique mais élégante.

Wat Chang Lom : Sculptures animalières.

Situé à l’est du parc historique, juste à l’extérieur des murs, ce grand chedi en forme de tulipe inversée trouve son intérêt dans le fait qu’il soit supporté par 36 sculptures d’éléphants.

Festivals :

  • LOI KRATONG : En Novembre, ce festival est particulièrement célébré à Sukhthai. Un programme complet incluant feux d’artifice, danses et musiques traditionnelles s’étale sur cinq jours.

TARIFS      60/100

Ville touristique par excellence, Sukhothai pratique des prix plus élevés que le reste du pays et cela peut se comprendre compte tenu des trésors architecturaux que recèle la ville. L’affluence de touristes étrangers et locaux lors des fêtes nationales (principalement « Loi Kratong » en Novembre) rend l’hébergement onéreux autour de cette période. Le tarif d’entrée de la vieille ville n’est pas donné non plus mais reste acceptable pour la visite d’un site classé de cette qualité. La location de vélos à l’intérieur de l’enceinte de l’ancienne capitale est relativement coûteuse mais offre une expérience appréciable. Comme dans tous les lieux touristiques, recherchez les petites entreprises familiales pour obtenir les meilleurs tarifs avec une marge de négociation et la satisfaction de faire tourner le commerce local.

HÉBERGEMENT      70/100

La majorité du parc hôtelier de Sukhothai se trouve dans la ville nouvelle, à 12 kilomètres environ du parc historique, et est composée d’hôtels petit budget. En effet, la ville est d’avantage une étape sur le circuit des tours organisés qui ne s’éternisent pas dans cette ville au charme peu visible. Comme souvent, les chambres les moins chères se négocient une fois sur place. Voici une liste des hôtels ayant bonne réputation auprès des voyageurs en fonction de votre budget et de vos attentes.

Hébergement petit budget : www.athomesukhothai.com – At Home Sukhothai

Belle maison en teck qui abrite une véritable pension familiale au charme désuet, la At Home Sukhothai satisfera pleinement les petits budgets. Située au nord-est de la ville nouvelle, cette auberge peut s’occuper d’organiser vos déplacements vers les temples, que se soit en véhicule ou en vélo.

Hébergement rapport qualité prix : www.rueanthaihotel.com – Ruean Thai

A mi-chemin entre hôtel et musée, le Ruean Thai est un lieu de résidence confortable et accessible. Situé au nord de la ville nouvelle, à 12 kilomètres environ des temples, vous trouverez sûrement une chambre pour votre bourse dans cet établissement à la piscine particulièrement appréciable.

Hébergement luxueux : www.legendhasukhothai.com – The Legendha

Bel établissement composé de petits bâtiments à l’architecture traditionnelle agrémentés de tout le confort moderne, le Legendha est un lieu paisible et agréable. Doté d’une piscine, d’un bar/restaurant et d’un parking, ce lieu de résidence élégant vous permettra de profiter tranquillement des temples situés à un petit kilomètre seulement de votre porte.

FRÉQUENTATION      60/100

Perdue dans les terre, la ville de Sukhothai reste très fréquentée car sur le chemin de tous les touristes faisant route vers le nord. La majorité des tours organisés s’arrête pour visiter la vieille ville sans passer la nuit sur place ce qui donne à l’ancienne capitale une allure de ville relais. Pourtant, rester sur place assure d’arriver tôt sur le site et donc de profiter pleinement et souvent de manière exclusive de la zone archéologique. Certes la ville nouvelle n’est pas des plus accueillantes mais en cherchant un peu, il est possible de dénicher de petits restaurants de rue où vous croiserez sûrement des locaux ravis de votre présence.

Meilleure saison :

La région subit deux saisons distinctes : une saison sèche et une saison des pluies. Bien évidement, il est conseillé de profiter de la saison sèche de Novembre à Avril pour profiter pleinement d’un séjour en Thaïlande. Sukhothai ne fait pas exception car la visite de la vieille ville est l’atout majeur de la région. Évidement, cela est bien plus confortable sous le soleil qu’à l’abri sous un parapluie. Cette dernière solution peut toutefois s’avérer agréable si vous voulez profiter d’une solitude accrue entre les temples.

AUTHENTICITÉ     70/100

Courue des touristes du monde entier, Sukhothai est un des incontournables de tout voyage au nord de la Thaïlande. Nombreux sont les visiteurs qui en font leur unique étape entre Bangkok et Chiang Mai. Aussi, ne vous attendez pas à découvrir un site méconnu mais prévoyez plutôt des stratagèmes pour éviter les foules. Le meilleur reste évidement d’arriver tôt et de profiter des premières heures du jour pour visiter le lieu. L’état de rénovation relativement sommaire des ruines donne au visiteur l’impression d’intégrer un site en cours de fouille archéologique et renforce l’immersion. D’un autre côté, l’ensemble des ruines est regroupé dans l’enceinte close de la vieille ville les déconnectant totalement de la vie quotidienne des habitants. De notre point de vue, cela rend la visite un rien irréelle mais cela dépend principalement de votre point de vue sur la question.

ITINÉRAIRE

QUE FAIRE AUX ALENTOURS

Sukhothai : La demeure du Bouddha
Comme un joyau dans son écrin, la vieille ville de Sukhothai mérite indéniablement de figurer au patrimoine mondial de l'humanité. La densité et la qualité des vestiges préservés à l'intérieur de l'enceinte ancestrale de la ville est tout bonnement sans pareille dans le pays. Dommage que la ville nouvelle soit si peu attrayante mais qu'importe, Sukhothai sera toujours l'arrêt immanquable entre Bangkok et Chiang Mai.
Accessibilité75%
Activités85%
Tarifs60%
Hébergement70%
Fréquentation60%
Authenticité70%
POUR
  • L'exclusivité du site
  • La restauration
  • La densité des édifices
CONTRE
  • La ville nouvelle
  • Le prix de l'entrée
  • La localisation du site
70%Note Finale
Note des lecteurs: (0 Votes)
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

CommentLuv badge