Proche de la frontière birmane, la province de Mae Hong Son est nichée dans les montagnes comme protégée du reste du monde. Pourquoi donc ne pas découvrir cette région poutant variée et authentique ?

CARTE DES LIEUX

SOMMAIRE

CARNET DE VOYAGE
PLUS LOIN VERS L’OUEST

BON À SAVOIR
LA VILLE DES TROIS BRUMES

INFORMATIONS PRATIQUES
ACCESSIBILITÉ
ACTIVITÉS
TARIFS
HÉBERGEMENT
FRÉQUENTATION
AUTHENTICITÉ

ITINÉRAIRE
QUE FAIRE AUX ALENTOURS

CARNET DE VOYAGE

PLUS LOIN VERS L’OUEST

Plus loin vers l’ouest, la frontière birmane et ses collines aussi proches qu’inaccessibles s’étendaient sous nos yeux épuisés. Même si la route ne continuait pas, nous avons choisi, peut-être à cet instant précis, que nous poserions un jour nos sacs de l’autre côté de cette frontière. Un changement de plan de dernière minute : pas vraiment une nouveauté, mais voila l’effet que produit l’interminable route de montagne qui mène jusqu’à Mae Hong Son. Était-ce le sentiment d’être arrivés au bout du monde qui a fait ressurgir nos envies de liberté les plus sincères ? Je ne saurais le dire. Peut-être la tranquillité envahissante de la campagne alentours et la vie simple de ses habitants ont elles aussi joué un rôle. La seule chose qui nous accompagne encore aujourd’hui est cette envie d’aller un peu plus loin, juste pour voir, pour découvrir à quoi ressemble la vie au bout du chemin, n’importe lequel.

« Était-ce le sentiment d’être arrivés au bout du monde qui a fait ressurgir nos envies de liberté les plus sincères ? Je ne saurais le dire. »

La route faisant une boucle depuis Chiang Mai en passant par Mae Hong Son est connue pour ses innombrables virages et ses paysages spectaculaires de montagnes verdoyantes aux falaises escarpées. La qualité de l’asphalte n’est sans doute pas étrangère au plaisir de la parcourir même si ce sont avant tout ses embranchements méconnus qui la rendent inoubliable. Enchaîner les virages dans des paysages de rêve à la fraîcheur du matin fera immanquablement ressortir vos envies de liberté. Et rien sur la route ne vaut à nos yeux la découverte des petites routes alentours, sans carte ni destination, juste pour le plaisir d’aller voir un peu plus loin.

BON À SAVOIR

LA VILLE DES TROIS BRUMES

Entourée de montagnes et de forêt primaire, nichée en altitude sur les hauts plateaux qui délimitent la frontière entre Thaïlande et Birmanie, le nom de Mae Hong Son ou « ville des trois brumes » est plus que judicieux. Si de nombreuses ethnies peuplent la région depuis bien longtemps, la fondation officielle de la ville remonte au début du XIXème siècle lors de l’apogée du Siam. Une des particularités de la région était alors d’être l’habitat d’une large population d’éléphants d’Asie ce qui offrait une opportunité au royaume florissant tout proche.

« Dès sa fondation, Mae Hong Son a été vouée au dressage des éléphants, que ce soit pour les travaux de force […] ou pour un usage plus surprenant. »

Dès sa fondation, Mae Hong Son a été vouée au dressage des éléphants, que ce soit pour les travaux de force comme c’est encore le cas dans certaines régions du pays ou pour un usage plus surprenant. Durant l’expansion du royaume du Siam, de nombreux éléphants ont été dressés pour le combat et montés à la guerre. Heureusement, seul subsiste aujourd’hui la tradition du dressage pour le tourisme ou l’exploitation forestière. Ceci dit, la connaissance de ces animaux dans la région est incontestable et nombreux sont ceux qui leur rendent hommage et attirent la chance en leur proposant des offrandes.

INFORMATIONS PRATIQUES

ACCESSIBILITÉ      45/100

La ville de Mae Hong Son est située dans les montagnes à environ 250 kilomètres à l’est de Chiang Mai. Une route forme une boucle passant par la ville et connue sous le nom de « Mae Hong Son Loop ». Réputé pour être spectaculaire mais fortement sinueux, cet itinéraire est devenu relativement touristique ces dernières années. Mais rares sont ceux qui l’empruntent dans son intégralité et, si vous sortez de la route principale, vous ne risquez pas de croiser le moindre touriste. Des bus et quelques avions desservent la ville depuis Chiang Mai mais le trajet par la route est particulièrement éprouvant si vous êtes sujet au mal des transport. De plus, le véritable intérêt de la région se trouve sur la boucle : découvrir la province en autonomie avec son propre véhicule est une expérience relaxante, authentique et spectaculaire. Nous vous encourageons donc à louer un véhicule à deux ou quatre roues et à partir à l’aventure.

Par la route :

Le terminal des bus de Mae Hong Son se trouve à l’extérieur de la ville à environ un kilomètre du centre. Vous pouvez optez pour la route sud ou nord en fonction de votre prochaine destination. Celle du sud passe par Khun Yuam et Mae Sariang avant de rejoindre Chiang Mai. Vers le nord, le bus s’arrêtera à Soppong puis à Pai avant d’arriver au même endroit. Plusieurs départs par jour permettent de rallier Chiang Mai et des minibus plus rapide font également le trajet.

Par les airs : www.kanairlines.com/web/ – Kana Airlines (Anglais)

La compagnie aérienne régionale de Kana Airlines propose quelques vols par jour pour rallier Mae Hong Song par les airs depuis Chiang Mai. Le trajet dure moins d’une heure et l’aéroport est en plein centre ville. Encore une fois, l’attrait de cette région est avant tout la route et ses paysages champêtres authentiques. L’avion peut cependant être une bonne solution pour arriver dans la ville avant de rayonner autour avec un véhicule loué.

 

ACTIVITÉS      55/100

De nombreuses activités sont disponibles dans la région et elles sont le pus souvent découvertes tout au long de la boucle partant de Chiang Mai et ayant pour étape centrale Mae Hong Son. Voici les différentes étapes que nous recommandons, listées dans l’ordre au départ de Chiang Mai et en direction de Mae Hong Son par le nord de la boucle.

Village de Pai : Lieu de villégiature thaïlandais.

Devenu populaire aussi bien auprès des touristes étrangers pour sa relative authenticité qu’auprès des thaïlandais pour son apparition dans divers films nationaux, Pai est aujourd’hui victime de son succès. Le village reste agréable et la campagne alentours est sublime mais Pai est désormais plus tourné vers le tourisme que vers n’importe quelle activité.

  • WAT PHRA THAT MAE YEN : A un kilomètre à l’est de la ville, ce temple est agréable mais c’est avant tout la vue sur le paysage environnant qui est superbe.
  • SOURCES CHAUDES DE THA PAI : Situées à 7 kilomètres de la ville, ces sources chaudes sont particulièrement bien entretenues pour la région et ses bassins sont un délice pour relaxer les muscles fatigués des voyageurs.
  • À DOS D’ÉLÉPHANTS : www.thomelephant.com – Le centre touristique de rencontre avec les éléphants le plus reconnu est sans doute le Thom’s Pai Elephant Camp qui propose de nombreuses options et traite convenablement ses animaux.

Tham Lot, Mae Lana & Pang Ung : Grotte et villages pittoresques.

Tous les écarts à la route principale vous amèneront dans une nature magnifique à la vie paysanne champêtre et authentique. Nous vous recommandons donc de suivre votre instinct pour vous éloigner de la route principale même si cela signifie parfois faire un aller-retour. Voici quelques-uns des arrêts phares de la région.

  • THAM LOT : Le réseau de grottes sétirant depuis Tham lot est immense, tant qu’une rivière le traverse en partie et qu’il est possible d’embarquer sur des radeaux pour y entrer. Le guide est obligatoire pour la visite afin de ne pas se perdre et de préserver les lieux. Les guides sont locaux et le lieu constitue un bel exemple d’écotourisme.
  • MAE LANA : A seulement quelques kilomètres de la route principale et juste après les grottes de Tham lot, le village de Mae Lanna est particulièrement authentique. Magnifiques vues et culture traditionnelle vous y attendent.
  • HUAI MAKHUEA SOM : Le lac d’altitude Huai Makhuea Som est un belle étendue d’eau paisible nichée entre les montagnes. Les possibilités d’hébergements sont suffisantes et les lieux sont particulièrement prisés des touristes thaï.
  • PANG UNG : Sur le chemin du lac, le village de Pang Ung est sûrement la localité la plus pittoresque de la région. N’hésitez pas à y passer une nuit pour profiter de l’ambiance des lieux et prendre le temps de visiter le temple au centre du village.

Mae Hong Son : La ville des trois brumes.

Située à 250 kilomètres d’une piste sinueuse mais au combien spectaculaire, Mae Hong Son est la récompense du voyageur au bout de la route. Comme un havre de tranquillité hors du temps avec son lac central et le superbe temple adjacent, vous ne pourrez qu’être charmé par le lieu.

  • WAT CHONG KHAM ET KLANG : Ces temples sont difficiles à rater car situés au bord du lac central de la ville et pratiquement le symbole de cette dernière. Leur style birman chan leur donne une architecture différente de nombreux autres temples thaïs. Certaines parties sont toutefois réservées aux hommes.
  • LONG TAIL BOAT : Des excursions en bateau sont possible avec un guide qui vous amènera jusqu’au village de Huay Pu Keng où vivent les femmes Kayan aux longs cous. Lisez toutefois nos recommandations sur la rencontre avec cette ethnie dont le sort est plus que trouble.

Ban Nai Soi : Ethnie Kayan.

Situé à 2 kilomètres au nord-ouest de Mae Hong Son, le village de Ban Nai Soi est la porte d’entrée vers le village ethnique de Kayan Tayar. Ce lieu est particulièrement célèbre parmi les touristes car il s’agit du village des femmes aux longs cous le plus visité. Si il est impressionnant de voir l’accumulation d’anneaux métalliques autour du cou des femmes du village, cette activité les transforme en curiosité pour le bénéfice des administrations locales. L’histoire de ces ethnies, exilées de Birmanie et auxquelles est refusée la nationalité thaïlandaise, est particulièrement tragique. Sachez que le tourisme est presque leur unique source de revenu et qu’il est conseillé à quiconque souhaite soutenir cette communauté d’acheter directement l’artisanat proposé aux membres du village. Les superviseurs thaïs collectent malgré tout un droit d’entrée dans le village.

Mae Sariang : Village typique.

Sans être d’un immense attrait, la ville de Mae Sariang donne l’occasion à qui le souhaite de prolonger la route et s’avère être une excellent base de départ pour une randonnée d’une matinée comme un trek de plusieurs jours.

  • WAT CHOM ET WAT SI BUNRUANG : Ces deux temples birman chan accolés valent une petite visite avec leurs différents bâtiments monastiques en bois particulièrement pittoresques.
  • TRECK DANS LA REGION : www.thailandhilltribeholidays.com – Cette agence propose des circuits guidés à pied ou à vélo pour aller à la rencontre des ethnies de la région. Vous pourrez également leur demander d’organiser des treks sur plusieurs jours.

Doi Inthanon : Parc national et plus haut sommet.

A mi-chemin entre Mae Sariang et Chiang Mai, le parc national de Doi Inthanon présente quasiment la même végétation et les mêmes paysages que le reste de la région plus au nord. L’arrêt le plus réputé est le chedi moderne qui orne le sommet de la plus haute montagne du pays. Avec ses 2 565 mètres de haut, la vue depuis le Doi Inthanon est particulièrement spectaculaire. Une autre halte réputée est la cascade de Nam Tok Mae Klang au kilomètre 8 qui s’avère la plus imposante du parc et la plus facile à rejoindre.

TARIFS     60/100

Même si le tourisme s’est largement développé dans la région depuis ces dernières années, Mae Hong Son reste assez éloigné pour ne pas ressentir une hausse de prix trop importante. Certaines productions cinématographiques nationales ont augmenté la popularité de la région auprès des thaïlandais qui plébiscitent aujourd’hui la région. Le petite village de Pai, une des premières étapes sur la route depuis Chiang Mai vers Mae Hong Son est sûrement le lieu le plus marqué par ce phénomène. Si sa popularité engendre une augmentation relative des prix, cela reste tout de même abordable par rapport à Chiang Mai ou d’autre sites pour célèbres. Les week-ends sont toutefois plus chargés et il peut être délicat de trouver un hébergement si proche de Chiang Mai.

HÉBERGEMENT      55/100

Les possibilités d’hébergement sur Mae Hong Son sont limitées et les prix varient en fonction de la saison touristique. La ville n’est qu’une des étapes sur la boucle bien que son calme soit reposant. Voici quelques adresses qui sortent du lot, une pour Mae Hong Son, une pour Pai et la dernière pour Mae Sariang.

Mae Hong Son – Hébergement rapport qualité prix : Gims Resort

En dehors de la ville, ce havre de paix est comme suspendu hors du temps. Des vélos sont mis à la disposition des hôtes non véhiculés pour rallier le centre ville. Un cadre plaisant pour un tarif agréable, voila ce qui caractérise le lieu.

Pai – Hébergement rapport qualité prix : http://www.paivillage.com – Pai Village

Composé de jolis petits bungalows en bambou, cet hôtel est aussi charmant que pittoresque. Pas de luxe à attendre mais l’expérience reposante d’un lieu au caractère zen à quelques pas de la rue piétonne principale du village.

Mae Sariang – Hébergement rapport qualité prix : Maeloegyi

Situé à proximité de tout dans la petite localité de Mae Sariang, la maison d’hôte de Maeloegyi est particulièrement agréable. Avec ses chambres grandes, propres et lumineuses, vous apprécierez sans doute cet hébergement. La nourriture végétarienne y est particulièrement recommandable.

FRÉQUENTATION      70/100

Loin à l’Ouest, Mae Hong Son est un lieu paisible à l’écart des foules. Sa popularité grandissante risque de troubler un peu sa tranquillité mais le calme qui y règne est loin de la vie trépidante d’autres régions Thaï. Le village de Pai, plus proche de Chiang Mai et donc plus accessible subit en revanche un développement plus rapide et, lors des week-ends ou des vacances scolaires, une large population de visiteurs peuvent s’y presser.

Meilleure saison :

La région subit deux saisons distinctes : une saison sèche et une saison des pluies. Bien évidement, il est conseillé de profiter de la saison sèche de Novembre à Avril pour profiter pleinement d’un séjour en Thaïlande. C’est d’autant plus vrai pour visiter Mae Hong Son par la boucle qui y mène. Arpenter la route avec son véhicule et découvrir les paysages incroyables qui se cachent au détour des virages est plus confortable et plus sûr par temps sec, surtout en deux roues.

AUTHENTICITÉ      85/100

La popularité de la région est basée sur son authenticité et sa relative distance par rapport au mode de vie de plus en plus emballé des thaïlandais. Si certains lieux comme Pai peuvent perdre un peu de leur caractère d’origine, il n’en est rien de Mae Hong Son et il y a fort à parier que les innombrables villages sur la route et aux alentours restent à l’écart de touristes pour un bon moment. Si vous souhaitez découvrir la vie champêtre à la thaïlandaise et les innombrables coutumes des différentes ethnies de la région, vous ne risquez pas d’être déçu. Encore une fois, c’est le sentiment de liberté sur ces petites routes de montagne parsemées de lieux de vie pittoresques qui rendent la région attirante à nos yeux.

ITINÉRAIRE

QUE FAIRE AUX ALENTOURS

Mae Hong Son : Boucle aux milles virages
La boucle qui traverse la province de Mae Hong Son au départ de Chiang Mai est une véritable aventure. Les centaines de virages en montagne et les nombreux chemins de traverse disponibles demandent un certain goût de l'aventure. Pourtant, cette petite expédition est sûrement ce qui nous a le plus séduit durant notre passage au nord de la Thaïlande.
Accessibilité45%
Activités55%
Tarifs60%
Hébergement55%
Fréquentation70%
Authenticité85%
POUR
  • La route elle même
  • Les villages perdus
  • Les points de vue
CONTRE
  • Les virages en bus
  • Les touristes à Pai
  • L'accès difficile
62%Note Finale
Note des lecteurs: (0 Votes)
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

CommentLuv badge