Ancienne ville royale au passé resplendissant, Lopburi est aujourd’hui une paisible agglomération comptant autant de singes que d’habitants. Comment ces derniers sont-ils devenus les maîtres des lieux ?

CARTE DES LIEUX

SOMMAIRE

CARNET DE VOYAGE
GARDIENS DU TEMPLE

BON À SAVOIR
MONNAIE DE SINGE

INFORMATIONS PRATIQUES
ACCESSIBILITÉ
ACTIVITÉS
TARIFS
HÉBERGEMENT
FRÉQUENTATION
AUTHENTICITÉ

ITINÉRAIRE
QUE FAIRE AUX ALENTOURS

CARNET DE VOYAGE

GARDIENS DU TEMPLE

Paisible ville au centre du pays, l’activité agricole est prédominante dans le quotidien des habitants de Lopburi. Ses marchés en témoignent par une vaste diversité de produits proposés et d’agréables étals de rue aux odeurs délicieuses. Avec ses quelques temples d’origine khmer érigés aux coins des rues, la ville pourrait être un havre de paix si elle ne connaissait pas le tumulte causé par ses habitants. Aussi innombrables qu’incontrôlables, les milliers de spécimens de la plus grande colonie de macaques de la région ont élu domicile dans le parc au centre de la ville.

« Les trophées ainsi dérobés s’en vont rejoindre la vaste collection d’offrandes involontaires rassemblée par les singes sacrés de la ville. »

Comme autant de gardiens des temples, ces primates chapardeurs délestent le visiteur des objets mal accrochés qu’il transporte. Les trophées ainsi dérobés s’en vont rejoindre la vaste collection d’offrandes involontaires rassemblée par les singes sacrés de la ville. Au-delà même des temples, de nombreux macaques infestent religieusement la ville et s’invitent chez tout un chacun à la recherche de nourriture. Barreaux aux fenêtres, lignes téléphoniques mâchouillées et vendeurs de rue excédés sont autant de conséquences de l’omniprésence des habitants primates. Pourtant hors de question de chercher à les exproprier car ils sont ici chez eux en tant qu’émissaires d’Hanuman, le dieu signe, héros de la légende de Rama.

BON À SAVOIR

MONNAIE DE SINGE

Deux repas par jour, voila l’invitation quotidienne que font les habitants de Lopburi à leur colocataires primates préférés. Devant une telle sollicitude, c’est sans surprise que la colonie a investi la ville et s’y est approprié ses droits. Grâce à leur statut à mi-chemin entre la représentation sacré et le porte bonheur, il y a fort à parier que les macaques ne quitterons pas Lopburi avant longtemps. En échange de ce tribut quotidien, les primates assurent à la ville la protection indéfectible de leur seigneur et maître Hanuman, le roi singe mythique du Ramayana.

« En échange de ce tribut quotidien, les primates assurent à la ville la protection indéfectible de leur seigneur et maître Hanuman, le roi singe mythique du Ramayana »

Le Ramayana est une épopée mythologique faisant partie des fondements de l’hindouisme et ayant été répandu à travers toute l’Asie au fil des siècles. En Thaïlande comme dans de nombreux pays, ses enseignements font partie de la culture populaire à la frontière du mystique et du sacré. Cette épopée raconte l’histoire de Râma, prince déchu et avatar du dieu Vishnou, dans sa reconquête légitime du trône. En plus d’avoir dépossédé Râma de son droit à régner, le démon Râvana a également enlevé sa promise Sita. Après une longue et pénible recherche, Râma parvient à défaire le démon Râvan, non sans l’aide providentielle du général Hanuman, grand général de l’armée des singes. Depuis ce jour, Hanuman et ses émissaires terrestres sont révérés comme les défenseurs providentiels du bien, à Lopburi peut-être plus qu’ailleurs.

INFORMATIONS PRATIQUES

ACCESSIBILITÉ      70/100

Situé à moins de 150 kilomètres au nord de Bangkok, la petite ville de Lopburi est facilement accessible par transport terrestre. Sa taille réduite ne lui permet pas d’avoir un aéroport attitré mais la ville reste relativement accessible car le réseau d’autobus thaïlandais est particulièrement efficace. Si vous faites la route vers Chiang Mai depuis la capitale, n’hésitez pas à faire une courte halte dans cette ville aux habitants si singuliers.

Par la route :

La gare routière de la ville est située à deux kilomètres du centre historique de Lopburi. La gare dessert les villes à proximité comme Ayutthaya, Bangkok et Kanchanaburi pour laquelle il faut faire escale à Suphanburi. Les villes de Singburi et Ang Thong sont également ralliés quotidiennement.

Par le rail :

La gare ferroviaire est également toute proche du centre et propose des trains à intervalles réguliers pour Ayutthaya et Hualamphong, la gare de Bangkok. Vers le nord, vous pourrez vous rendre à Phitsanulok très facilement.

 

ACTIVITÉS      75/100

Ville à l’importance grandissante durant la période de Drvaravati (VIème – XIème siècle) et fortement influencée par l’empire Khmer tout proche, Lopburi est aujourd’hui une ville endormie. Seuls subsistent de sa gloire passée quelques temples faits de pierre basaltique à l’état pour le moins aléatoire. La véritable activité phare qui attire le regard du grand public n’est autre que l’observation des singes dans un milieu urbain et leur interaction avec les visiteurs comme avec les habitants. Regarder une myriade d’animaux sauvages à l’esprit malin s’abattre sur un marché ou s’inviter dans une maison est, à n’en pas douter, un spectacle des plus inhabituel. Voici une liste des quelques vestiges valant le détour et étant, pour la plupart, colonisés par des primates.

Phra Narai Ratchaniwet : Ancien palais royal.

Composé entre autre d’un musée et de l’ancienne salle du trône, ce palais datant de la fin du XVIIème siècle possède une architecture hétéroclite pour laquelle ont travaillé des ingénieurs français et italiens. A l’époque de la toute puissance du royaume d’Ayutthaya plus au sud, Lopburi faisait office de vice-capitale et cet édifice en est le plus beau témoignage.

Wat Phra Si Mahathat : Grand monastère.

Autrefois le plus grand monastère de la ville, ce temple à l’influence architecturale khmer importante est particulièrement bien restauré. Offrant de belles sculptures retraçant la vie de Bouddha, ce temple envahi de macaques est particulièrement prisé des photographes.

Prang Sam Yot : Le temple khmer.

Typique de l’influence khmer à Lopburi, ce temple est le plus bel exemple de l’architecture du puissant royaume ayant bâti Angkor Wat au Cambodge. Ses trois tours représentant la sainte trinité hindou (Shiva – Vishnu – Brahma) sont joliment ornées et servent de poste d’observation à de nombreux primates. Lors de la visite, assurez vous d’avoir tous vos objet de valeur correctement accrochés à votre personne.

Festivals :

  • FÊTE DU ROI NARAI : Durant trois jours à la mi-Février, les habitants de la région revêtent leurs costumes traditionnels pour parader jusqu’au Phra Narai Ratchaniwet et commémorer le roi défunt devant son ancien palais.
  • FESTIVAL DES SINGES : Durant la dernière semaine de Novembre, les singes sont à la fête plus que de coutume et un incroyable banquet fait de sculptures comestibles est préparé en leur honneur. L’ouverture de ce festival mérite le coup d’œil ne serait-ce que pour se rendre compte du nombre de macaques qui peuplent la ville.

TARIFS     55/100

Fidèle à sa réputation de ville agricole tranquille, Lopburi accueille les visiteurs avec charme et humour. Si les singes font partie du paysage, les touristes également et, comme pour nos amis primates, ils sont acceptés avec leurs qualités et leurs défauts. Pas d’augmentation des prix à noter pour cette ville pourtant fréquentée même s’il existe une sorte de taxe que tout visiteur paye malgré lui. Cette taxe est celle de la tranquillité offerte aux habitants par les voyageurs qui monopolisent l’attention des singes en la détournant des activités quotidiennes des habitants.

HÉBERGEMENT      60/100

Considérée par la plupart des visiteurs comme une ville étape, Lopburi ne dispose pas d’un parc hôtelier des plus enthousiasmant. Pour beaucoup, l’expérience se limite à une chambre sommaire et proche de tout mais aussi des habitants à quatre pattes de la ville. Comme souvent, les chambres les moins chères se négocient une fois sur place. Voici tout de même une liste d’hébergements ayant bonne réputation auprès des voyageurs en fonction de votre budget et de vos envies.

Hébergement petit budget : Noom Guesthouse

Hébergement de qualité moyenne mais ayant un excellent rapport entre qualité et prix, la Noom Guesthouse est sûrement votre meilleur choix pour ne pas vous ruiner. Avec ses petites chambres autour d’un patio arboré, vous pourrez profiter d’un peu de calme et de repas corrects.

Hébergement rapport qualité prix : www.benjataralopburi.com – Benjatara

Situé loin du centre ville et donc loin des envahissants macaques, cet hôtel moderne et spacieux offre tout le confort moderne à Lopburi. Curieusement sans ascenseur, cet établissement reste une bonne option si vous souhaitez fuir les colonies de singes du centre ville.

FRÉQUENTATION      50/100

Connu pour ses innombrables habitants à quatre pattes et à l’humour douteux, Lopburi est une étape indispensable de tout voyage vers le nord de la Thaïlande. Nombreux sont les touristes qui s’y rendent pour une journée ou deux, rarement plus. Néanmoins, cela en fait une ville assez fréquentée où les spectacles de visiteurs encerclés par des singes chapardeurs est particulièrement amusant avant d’être soit même pris pour cible. Voir les singes comme une attraction est une chose et il est vrai que leur présence sur les temples est particulièrement photogénique. Mais la présence de ces êtres au comportement si imprévisible est également un excellent sujet de conversation pour briser la glace et rencontrer les charmants habitants de la ville dont la patience n’est plus à démonter.

Meilleure saison :

La région subit deux saisons distinctes : une saison sèche et une saison des pluies. Bien évidement, il est conseillé de profiter de la saison sèche de Novembre à Avril pour profiter pleinement d’un séjour en Thaïlande. Cela est également vrai pour Lopburi mais sûrement moins que pour d’autres destinations. En effet, sous la pluie, les singes s’abritent et le vie humaine reprend le dessus. Voir les habitants s’affairer avec la joie d’être enfin libérés de la surveillance constante de leurs voisins primates est un spectacle qui ne manque pas d’intérêt.

AUTHENTICITÉ      55/100

La vigilance quotidienne dont doivent faire preuve les habitants locaux, et par extension les touristes, envers les singes est réelle. Éviter de se faire piquer ses lunettes est autrement plus facile que de défendre un immense étal de fruits et légumes mais la frustration en cas d’échec est tout autant présente. Même si l’omniprésence des singes peut être usante pour le visiteur, ce n’est rien en comparaison à la patience demandée aux habitants de la ville qui permettent à cette cohabitation d’exister. Ce simple constat fait de Lopburi une ville sincère et touchante où les scènes de vie sont aussi authentiques qu’elle peuvent être hilarantes ou horripilantes en fonction des circonstances. Gardez votre patience et vos objets de valeur bien attachés pour profiter pleinement d’un séjour dans une ville tout aussi singulière.

ITINÉRAIRE

QUE FAIRE AUX ALENTOURS

Lopburi : Les singes gardiens
Curiosité sociale et animalière unique, la ville de Lopburi mérite incontestablement le détour. Inutile d'y consacrer plus de temps que nécessaire mais ne négligez pas l'intérêt que peut susciter la présence d'animaux sauvages en nombre important dans un centre ville. Si vous souhaitez observer des singes et les scènes hilarantes de poursuite entre humains et primates chapardeurs qui en découlent : Lopburi est faite pour vous.
Accessibilité80%
Activités50%
Tarifs60%
Hébergement55%
Fréquentation45%
Authenticité70%
POUR
  • Le repas des singes
  • Les singes en ville
  • Les singes sur les temples
CONTRE
  • Les singes chapardeurs
  • Les singes dans votre chambre
  • Les singes sur votre tête
60%Note Finale
Note des lecteurs: (0 Votes)
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

CommentLuv badge