Alors qu’au milieu du XXème siècle le florissant commerce du teck dynamise la région, Lampang en devient la plaque tournante. Quelles traces reste-t-il de ce glorieux passé et comment l’appréhender ?

CARTE DES LIEUX

SOMMAIRE

CARNET DE VOYAGE
ART DE VIVRE

BON À SAVOIR
BOIS D’ÉLÉPHANT

INFORMATIONS PRATIQUES
ACCESSIBILITÉ
ACTIVITÉS
TARIFS
HÉBERGEMENT
FRÉQUENTATION
AUTHENTICITÉ

ITINÉRAIRE
QUE FAIRE AUX ALENTOURS

CARNET DE VOYAGE

ART DE VIVRE

De part et d’autre de la Mae Wang, Lampang semble respirer au rythme d’une gloire passée dont les signes visibles de richesse suffisent à lui conférer calme et sérénité. Construites en teck pour la plupart, d’innombrables demeures de belle taille composent les quartiers le long de la rivière avec une harmonie d’une rare élégance. Lampang possède une telle atmosphère de sérénité en comparaison aux tumultueuses villes thaï que bon nombre de voyageurs ont dû penser avoir changé de pays sans s’en rendre compte.

« Nombreux sont les temples de la région […] à arborer de magnifiques bas-reliefs gravés dans le teck. »

Le talent des bâtisseurs de la ville s’étale sur les murs des constructions sacrées bien plus encore que dans les rues de la ville. La culture Lanna qui a toujours utilisé le bois pour construire aussi bien les temples que l’habitat est caractérisé par la finesse de ses sculptures sur une structure en bois massif particulièrement résistante. Nombreux sont les temples de la région à mettre en valeur cette culture constructive et à arborer de magnifiques bas-reliefs gravés dans le teck. Caractéristique de cette culture, les temples sont ouverts sur les quatre côtés pour mettre en valeur la relation entre la foi et la nature

BON À SAVOIR

BOIS D’ÉLÉPHANT

Une des ressources principale de la ville a toujours été l’exploitation et le commerce du teck. Ce bois imputrescible est particulièrement résistant aux conditions extérieures et même aux embruns maritimes. Pour cette raison, il est largement utilisé dans la construction de ponts de bateaux ou d’équipements d’extérieur. Durant de nombreuses années, le transport des troncs entre la forêt et la rivière se faisait grâce à l’aide des éléphants. Aujourd’hui encore certains animaux permettent de dégager des arbres situés sur des pentes où les machines modernes peinent à accéder.

« Durant de nombreuses années, le transport des troncs entre la forêt et la rivière se faisait grâce à l’aide des éléphants. »

Développée sous l’occupation birmane au XVIIème et XVIIIème siècle, l’exploitation du précieux bois a continué bien après la révolte thaï et l’annexion de la ville par le royaume Lanna. L’histoire raconte que l’élément déclencheur de la révolte a été l’assassinat du chef local birman par un tireur d’élite originaire de Lampang. Ce dernier, particulièrement respecté et connu sous le nom de Nan Thip Chang, aurait abattu le tyran lors de sa visite au Wat Phra That Lampang Luang. Malgré cela, l’influence de l’occupant perdurera à travers l’exploitation du teck et certaines habitudes de construction, expliquant la présence de nombreux temples de style birman à Lampang.

INFORMATIONS PRATIQUES

ACCESSIBILITÉ     60/100

Située à 100 kilomètres au sud de Chiang Mai et à presque 600 kilomètres au nord de Bangkok, Lampang est indéniablement une ville du nord. Forte de ses 150 000 habitants, la ville est aussi accessible qu’elle est tranquille. Que se soit par la route, par le rail ou par les airs, chacun trouvera le moyen de transport qui lui convient pur s’y rendre. Une fois sur place, un véhicule de location permet de visiter allègrement les alentours où beaucoup de sites d’intérêt sont éparpillés. Si vous en avez l’envie, n’hésitez pas à louer un deux roues pour profiter pleinement des paysages agréables qui défilent entre les temples.

Par la route :

Situé à proximité de la ville, le terminal des bus est facilement accessible et le réseau national est particulièrement efficace. Cela peut s’avérer une très bonne manière de rallier Lampang si vous n’avez pas peur de passer plusieurs heures sur la route pour parcourir de longues distances. Des bus réguliers rallient Chiang Mai et Phrae. Les départs pour Chiang Rai sont plus rares mais opèrent néanmoins plusieurs fois par jour. Vous pouvez également embarquer dans un bus pour Nan ou Phitsanulok depuis Lampang. Si vous souhaitez vous rendre à Bangkok, les bus effectuent ce trajet de nuit car la distance est grande.

Par le rail :

La gare ferroviaire est relativement proche du centre ville et permet de rallier Chiang Mai ou Bangkok ainsi que de nombreuses étapes sur le chemin. Le moyen de transport est lent mais offre la possibilité d’admirer le paysage. Si vous souhaitez vous essayer aux trains thaï, commencez par en emprunter un sur une courte distance. Par prudence, il est conseillé de se rendre à la gare pour confirmation des horaires car les annulations ne sont pas rares.

Par les airs : www.bangkokair.com/eng – Bangkok Airways (Anglais)

La petite compagnie aérienne Bangkok Airways dessert l’aéroport de Lampang depuis la plupart des grandes villes du pays. La piste d’atterrissage se trouve en plein centre ville ce qui facilite le transport jusqu’à son hôtel et maximise le temps sur place.

 

ACTIVITÉS     55/100

Centre national de d’exploitation du teck, la ville de Lampang est particulièrement réputée pour son architecture de style Lanna utilisant le bois. Qu’il s’agisse de belles demeures au bord de la rivière ou de temples traditionnels, la finesse des artisans les ayant créés est sans pareille dans tout le pays. Grâce à la densité incroyable (le teck est un des seuls bois qui coule) du matériau de construction principal, ces édifices ont traversé le temps dans un état de conservation incroyable et témoignent de l’incroyable culture de la région.

Calèche d’époque : Curiosité locale.

Surnommée « la ville des calèches », Lampang a conservé cette tradition venue d’Europe. Si les tuk-tuk se sont largement popularisés dans le reste du pays, la calèche reste ici un moyen de transport utilisé du grand public. Vous pouvez d’ailleurs vous en servir pour visiter les lieux d’intérêt mais n’oubliez pas de négocier.

Talat Kao : Rue piétonnière hebdomadaire.
Tous les week-ends entre 16h00 et 22h00, la rue de Talat Kao est interdite à la circulation et laisse la place aux marchands en tout genre. N’hésitez pas à rester un jour de plus à Lampang si cela vous permet de profiter de ce marché aussi atypique qu’authentique.

Wat Phra Kaeo Don Tao : Ancienne maison du Bouddha d’émeraude.

Connu comme étant un des quatre temples du nord à avoir hébergé la statue du Bouddha d’émeraude lors de sa descente progressive vers Bangkok, le Wat Phra Kaeo Don Tao dispose d’un petit musée qui permet de découvrir le style Lanna dans toute son élégante simplicité.

Wat Si Rong Meuang et Wat Si Chum : La Birmanie en Thaïlande.

Ces temples récents au style birman marqué sont assez intéressants pour qui n’a jamais visité le pays en question. Le fait qu’ils soient encore largement fréquenté les rend plus authentiques que les toits en tôle ondulée ne pourraient le laisser paraitre.

Wat Pong Sanuk Thai : Style Lanna classique.

Magnifique bijou de l’architecture Lanna classique, le Wat Pong Sanuk Tha offre une idée des ce que pouvait être nombre de temples de la ville avant restauration. Admirez le pavillon proche du chedi doré, son raffinement est particulièrement plaisant à voir.

Wat Chedi Sao : Temple aux 20 chedis.

L’organisation des 20 chedis blanchis à la chaux dans la cour du temple est particulièrement intéressante. Ne ratez pas l’immense Bouddha en or massif qui patiente en position assise dans une des vitrines du temple.

Ban Sao Nak : Demeure faite de teck.

Pour comprendre pleinement l’influence de l’exploitation du teck sur la région, visitez cette ancienne maison de propriétaire terrien entièrement faite de bois. Aujourd’hui transformé en musée, c’est la multitude d’objets disposés sur le plateau du premier étage soutenu par près de 120 piliers en teck qui fait l’intérêt du lieu.

Wat Phra That Lampang Luang : Une merveille de temple.

Connu pour être le lieu de départ de la révolution thaï contre l’envahisseur birman, le temple du Wat Phra That Lampang Luang est indéniablement le plus bel ensemble d’édifices de la région. Se balader entre les différentes constructions et parmi les croyants est un véritable plaisir. Ne ratez surtout pas l’édifice principal situé à l’entré dont les peintures intérieures d’époque sont bien conservées. Également, le Haw Phra Phutthabaht, malheureusement réservé aux hommes, offre à la découverte une curiosité optique : une image inversé du chedi adjacent est projetée sur un drap blanc au fond du temple.

Thai Elephant Conservation Center : Protection de l’éléphant thaïlandais.

Lieu de soin pour de nombreux spécimens, ce centre de conservation permet d’en apprendre plus sur ces incroyables animaux. Moins touristique et plus éducatif qu’ailleurs, vous verrez tout de même certains numéros plus proche du cirque que de la vie sauvage.

TARIFS      65/100

Loin de l’agitation des villes touristiques, Lampang reste légèrement en retrait et savoure sa tranquillité. Avec certains des plus beaux sites Lanna du pays, la région offre pourtant à voir au visiteur. Peut-être le fait que nombre des lieux à visiter soient éparpillés autour de la ville encourage sa confortable tranquillité ? Toujours est-il que Lampang joue la carte de la ville détendue autant par son atmosphère générale que par les prix pratiqués. Si vous souhaitez profiter du nord culturel sans vous ruiner, ne cherchez plus votre prochaine destination. Qui plus est Lampang est suffisamment hors des sentiers battus pour donner l’impression au voyageur que la ville reste encore à découvrir.

HÉBERGEMENT      50/100

Ville locale à l’influence modérée, Lampang ne dispose pas d’hôtel de grand standing et c’est peut-être aussi ce qui fait son charme. Loin de l’exubérance de la capitale, vous trouverez ici des établissements simples et agréables au personnel toujours charmant. Pour vous en convaincre, n’hésitez pas à poser vos valises dans un des nombreux établissements au bord de l’eau et laisser le bruit de cette dernière bercer votre séjour.

Hébergement petit budget : www.theriverside-lampang.com – The River Side

Construite au bord d’une rivière comme son nom l’indique, la River Side Guesthouse est une petite pension agréable à la décoration soignée et à l’ambiance relaxante. Située en centre ville au bord de l’eau, cet hébergement est sûrement le plus représentatif de l’ambiance de la ville : simple et décontractée.

Hébergement rapport qualité prix : www.lampangriverlodge.com – Lampang River Lodge

Les chambres donnant sur un jardin à l’aspect particulièrement naturel offrent une touche de poésie à ce très bel établissement. La piscine, le restaurant et le bar font de l’endroit un lieu où profiter de ses vacances avec l’esprit tranquille, au calme et à l’abri de la ville.

FRÉQUENTATION     60/100

Souvent à l’écart des circuits touristiques, Lampang est particulièrement appréciée des thaï et la qualité de vie inhérente à la ville en font un lieu de villégiature plutôt prisé. En effet, de nombreux films d’époque utilisent le cadre pittoresque et intemporel de la ville pour représenter la Thaïlande des siècles passés. Cette image a lentement pénétré l’inconscient populaire pour faire de Lampang une ville reconnue avant tout pour sa qualité de vie. N’hésitez pas à vérifier l’adage par vous même car cet état d’esprit convivial facilite les rencontres avec les locaux pour expérimenter la « dolce vita » thaï.

Meilleure saison :

La région subit deux saisons distinctes : une saison sèche et une saison des pluies. Bien évidement, il est conseillé de profiter de la saison sèche de Novembre à Avril pour profiter pleinement d’un séjour en Thaïlande. Lampang est définitivement plus agréable sous le soleil car la véritable valeur ajoutée de la ville se trouve dans ses rues paisibles où la vie s’écoule doucement. Profitez des rayons du soleil pour déambuler au hasard est un plus indéniable.

AUTHENTICITÉ     75/100

Avec ses multiples centres d’intérêt disséminés à l’extérieur de la ville, Lampang n’est pas à proprement parler sur les itinéraires touristiques classiques. Certes, vous croiserez sûrement d’autres visiteurs déposés là par leur autocar lors de votre passage au Wat Phra That Lampang Luang mais la ville en elle même sera sûrement votre à découvrir. L’impression de découvrir la vie quotidienne des habitants du nord est particulièrement agréable et les rencontres que vous pourrez faire seront d’autant plus authentiques. Prenez le temps de flâner à travers les rues tranquilles de Lampang et laissez vous séduire par les spécialités culinaires de ses habitants.

ITINÉRAIRE

QUE FAIRE AUX ALENTOURS

Lampang : Terre du bois sacré
Authentique ville du nord, Lampang combine attraits culturels et véritable dolce vita à la thaïlandaise. Ne vous attendez pas à la ville faite pour le tourisme mais bien à un endroit sincère et agréable. Les temples Lanna ne déméritent pas, loin de là, mais c'est avant tout pour profiter du climat plus frais du nord que l'on s'arrête à Lampang.
Accessibilité60%
Activités55%
Tarifs65%
Hébergement50%
Fréquentation60%
Authenticité75%
POUR
  • La culture Lanna
  • La tranquillité
  • La cuisine locale
CONTRE
  • La distance des temples
  • L'accès difficile
  • Devoir repartir
61%Note Finale
Note des lecteurs: (0 Votes)
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

CommentLuv badge