Khao Lak est une petite ville tranquille qui s’étend le long d’une interminable plage sablonneuse. En plus de ses incroyables opportunités de plongée, qu’a-t-elle de plus que les nombreuses îles du pays ?

CARTE DES LIEUX

SOMMAIRE

CARNET DE VOYAGE
BRUMES MATINALES

BON À SAVOIR
L’HOMME AU BONNET ROUGE

INFORMATIONS PRATIQUES
ACCESSIBILITÉ
ACTIVITÉS
TARIFS
HÉBERGEMENT
FRÉQUENTATION
AUTHENTICITÉ

ITINÉRAIRE
QUE FAIRE AUX ALENTOURS

CARNET DE VOYAGE

BRUMES MATINALES

Après avoir visité certaines des plus belles îles du sud-ouest de la Thaïlande, nous ne nous attendions à rien en posant nos sacs sur la route poussiéreuse servant d’avenue principale à la petite ville de Khao Lak. Située sur le continent, à quelques dizaines de kilomètres à peine de l’île très visitée de Phuket, la ville ne jouit pas d’une renommée importante. La plongée vers les îles Similan et Surin est la raison principale qui pousse les voyageurs à se rendre jusque là. Pourtant, avant même d’avoir mis une palme dans l’eau, nous avons été charmés par l’interminable plage de sable blanc servant de toile de fond à la ville. L’ambiance générale de la ville est relaxante et sûrement plus authentique que la plupart des destinations insulaires du pays.

« La plongée vers les îles Similan et Surin est la raison principale qui pousse les voyageurs à se rendre jusque là. »

Mais là où le charme de certaines îles se limite aux plages de sable blanc, Khao Lak est la porte d’entrée vers le parc national de Khao Sok situé à quelques dizaines de kilomètres à l’intérieur des terres. La route qui y conduit est particulièrement spectaculaire aux premières heures du jour lorsque la rosée matinale s’élève en langue de brume caressant les reliefs escarpés des montagnes. Entre randonnée et excursions lacustres, le parc national de Khao Sok offre une seconde facette à la petite ville de bord de mer. À la vue des reliefs montagneux de l’arrière pays, certains pourraient se croire dans les montagnes du nord et si vous n’avez pas le temps d’explorer cette partie du pays, Khao Lak est peut-être la destination qu’il vous faut.

BON À SAVOIR

L’HOMME AU BONNET ROUGE

Sûrement un des plus grand aventurier de notre temps et un réalisateur, écrivain et inventeur de génie, Jacques-Yves Cousteau est un personnage incroyable ayant largement amélioré nos connaissances sur le milieu marin. Partout dans le monde, des sites de plongée aujourd’hui réputés ont été découverts ou du moins mis en lumière par l’homme au bonnet rouge. Entre découvertes et redécouvertes grâce au savoir des populations locales, le capitaine au long cours et sa fidèle embarcation, la Calypso, ont exploré plus de mers et d’océans que quiconque.

« Entre découvertes et redécouvertes grâce au savoir des populations locales, le capitaine au long cours et sa fidèle embarcation, la Calypso, ont exploré plus de mers et d’océans que quiconque. »

Le site de plongée de « Richelieu rock » est une des plus belles trouvailles de Cousteau qui soit accessible au commun des plongeurs. Situé à 80 kilomètres de Khao Lak et à une quarantaine de mètres de fond en moyenne, le rocher a été découvert grâce à l’aide de pêcheurs locaux. En forme de fer à cheval, ce récif corallien est largement reconnu comme étant un des plus beaux du monde. La quantité d’espèces, le nombre de spécimens et la taille de ces derniers font de chaque plongée un véritable spectacle pour les pupilles.

INFORMATIONS PRATIQUES

ACCESSIBILITÉ     60/100

La ville de Khao Lak est bien moins développée que sa voisine Phuket. L’aéroport le plus proche est construit à proximité de cette dernière et à 75 kilomètres environ de Khao Lak. La route est lente et poussiéreuse mais un bus la prend quotidiennement.

Par la route :

Un bus fait arrêt à Khao Lak sur le trajet entre Phuket et Takua Pa plus au nord et s’avère être le seul moyen de se rendre à la ville côtière en bus. Les navettes rapides font le trajet tôt le matin tandis que des bus classiques partent toutes les heures. Depuis Khao Lak, des bus nocturnes partent toutes les nuits pour Bangkok.

 

ACTIVITÉS      90/100

Connue pour la qualité de la plongée au large de ses côtes, Khao Lak honore sa réputation en proposant des immersions parmi les plus belles du monde. La plage de sable blanc et le climat plus qu’agréable sont un autre attrait de la région mais c’est le parc national de Khao Sok qui différencie la région d’un séjour insulaire. Enfin, les traces visibles du tragique tsunami de 2004 font de la ville un témoignage grandeur nature de la force du phénomène.

Vestiges du Tsunami : Bateau de police.

Cette frégate de police a été transportée par le tsunami jusqu’au nord du centre ville à environ 2 kilomètres du bord de la mer. L’épave a été transformée en monument en l’honneur des victimes de la catastrophe et témoigne de la force incroyable de cette vague surpuissante.

Plongée : Les meilleurs sites
D’innombrables sociétés de plongée sont basées à Khao Lak et leur prestations varient autant que leur prix. La formule la plus populaire est de partir entre deux et cinq jours sur un bateau et de vivre à bord en plongeant jusqu’à quatre fois par jour. Le confort que cela apporte est loin d’être indéniable et les trajets entre les îles Similan et les îles Surin se fait durant la nuit. Voici quelques-uns des sites les plus connus dont la réputation n’est pas usurpée.

  • RICHELIEU ROCK : Clairement un des plus beaux sites de plongée au monde. Plus d’espèces différentes, plus grosses et en plus grand nombre. Même si voir de gros pélagiques reste peu fréquent, la ballade vaut clairement le détour.
  • KO BON & KO TA CHAI : Magnifiques spots de plongée autour d’une petite île, la visibilité peut parfois y être impressionnante. Entre Février et Mai, des raies-mantas sont connues pour nager dans ces eaux et même si leur apparition est plutôt rare, la chance d’en voir reste un motif de visite supplémentaire

Parc national des îles Surin & Similan: De la plongée mais pas uniquement.

Connus principalement pour leurs sites de plongée hors du commun, les parcs nationaux Surin et Similan abritent, entre autres, le fameux site de « Richelieu rock ». Les non-plongeurs peuvent cependant y trouver leur bonheur car randonnée, observation de la faune et snorkeling sont au rendez-vous. Certaines agences touristiques organisent des circuits jusqu’aux différents parcs nationaux grâce à des vedettes rapides et proposent ces trois activités. Assurez-vous que les entrées aux parcs soient comprises dans la prestation.

Parc national de Khao Sok : Jungle primaire.

Le parc national de Khao Sok est la plus grande étendue protégée de Thaïlande et délimite une forêt primaire particulièrement dense. Pour visiter le parc, privilégiez la saison sèche car la pluie rend la majeure partie des chemins impraticable. Entre montagnes karstiques impressionnantes, épaisse jungle et lac de barrage spectaculaire, vous ne pourrez qu’être émerveillé par cette nature éblouissante.

  • FAUNE & FLORE : Khao Sok est le dernier repère de grand mammifères comme l’ours, l’éléphant ou le tigre. Si la chance d’en observer est mince, vous pourrez en revanche observer une des 150 espèces d’oiseaux vivant dans le parc. Avec de la chance, vous pourrez peut-être découvrir la Rafflesia Kerri : la plus grande fleur du monde pouvant atteindre près d’un mètre de diamètre. Partez du centre des visiteurs et demandez un guide pour vous mener jusqu’à elle.
  • LAC DE CHIAW LAN : Une ballade en longtail boat sur cet impressionnant lac de barrage est une des attractions majeures du parc. Les falaises rocheuses qui émergent de l’eau sont plus spectaculaires les unes que les autres et passer à côté en bateau les rend encore plus impressionnantes. Louer des kayaks est également possible mais les distances sur le lac sont importantes.
  • GROTTES DE THAM SI RU : Cet incroyable réseau de grotte est accessible à pied depuis la rive sud-ouest du parc. La ballade en longtail boat peut comprendre un arrêt vers ces anfractuosités rocheuses. Pour s’y rendre, des radeaux de bambou peuvent être utilisés et emporter une lampe de poche est souhaitable.

TARIFS     55/100

L‘économie touristique de la région est principalement basée sur la plongée et l’affluence n’est pas aussi importante que dans les îles aux plages paradisiaques. Les tarifs restent donc raisonnables pour le sud de la Thaïlande et de nombreux hébergements pratiquent des prix respectables au regard de la prestation fournie. Les prix pratiqués pour la plongée restent moins élevés que dans les pays occidentaux mais sont parmi les plus chers de Thaïlande. Cela s’explique par les longs trajets en bateau nécessaires pour se rendre sur les sites les plus fameux mais vous ne le regretterez pas.

HÉBERGEMENT      60/100

Les hébergements de Khao Lak sont habitués à voir défiler les plongeurs pour quelques nuits. Les voyageurs qui restent plus longtemps sont rares mais ne regrettent généralement pas leur séjour. L’offre hôtelière est relativement variée et vous pourrez trouver des chambres pour tous les prix. Si vous souhaitez arriver sur place sans avoir réservé pour pouvoir négocier les prix, c’est généralement possible sauf en période de grosse affluence comme les vacances nationales ou les jours fériés. Enfin, certains hôtels de bon standing vous offriront une expérience au moins aussi agréable qu’un complexe insulaire pour un tarif plus abordable.

Hébergement petit budget: www.tonylodge.com – Tony Lodge

Très bien tenu pour un hôtel petit budget, Tano Lodge est situé au sud de la ville à quelques dizaines de mètres de la plage. Le restaurant et le bar de l’hôtel peuvent vous assurer des soirées tranquilles dans un environnement agréable. Choisissez une des 26 chambres pour votre séjour et visitez la région sans vous ruiner.

Hébergement rapport qualité prix : www.theleafresort.com/onthesands/ – The Leaf On The Sands

Pas directement sur la plage mais tout proche, The Leaf On The Sands est clairement un des hôtels les plus agréables de la ville. Piscine, salle de sport et spa sont là pour vous assurer un séjour relaxant. Le restaurant de l’hôtel est particulièrement bon. Si vous souhaitez être au bord de la mer, envisagez l’autre établissement tenu par la même société : The Leaf Oceanside

Hébergement luxueux : www.sarojin.com/en/ – The Sarojin Resort

Moderne, bien tenu et entouré de verdure, le Sarojin Resort est le meilleur choix en matière d’hébergement à Khao Lak. Avec moins d’une soixantaine de chambres, l’établissement est aussi relaxant que romantique. Profitez de la piscine ou savourez un délicieux plat au bar / restaurant. Pour les amateurs, un golf est à disposition ainsi qu’une salle de sport et un spa.

FRÉQUENTATION      60/100

La ville de Khao Lak est principalement fréquentée par des touristes. Certains sites étant parmi les plus beaux du monde, c’est compréhensible même si la pêche intensive et les bateaux des compagnies de plongée font de gros ravages. Le nombre de visiteurs est donc relativement faible en comparaison à la plupart des îles du pays. Pour visiter le sud de la Thaïlande loin des foules et avec l’opportunité de découvrir l’intérieur des terres, Khao Lak est donc une bonne destination.

Meilleure saison :

La région subit deux saisons distinctes : une saison sèche et une saison des pluies. Bien évidement, il est conseillé de profiter de la saison sèche de Novembre à Avril pour profiter pleinement d’un séjour en Thaïlande. Khao Lak ne fait pas exception car les bateaux de plongée ne sortent pas lors des tempêtes engendrées par la mousson. Enfin, les requins-baleines et raies mantas sont plus susceptibles de fréquenter la zone de Février à Mai. Pour toute autre information sur le climat, référez-vous à la page sur la Thaïlande et aux graphiques météorologiques associés.

AUTHENTICITÉ     55/100

Sans être la destination secrète la plus authentique du monde, Khao Lak offre une expérience plus authentique que la plupart des îles au sud de la Thaïlande. Soyez certains que de bon nombre d’habitants de la ville ne sont pas liés au tourisme et que l’ambiance générale est plutôt liée à la vie quotidienne. Les fonds marins sont d’une authenticité rare et qui se perd à cause du braconnage et de la surabondance de bateaux de plongée. Toutefois, le site de « Richelieu rock » et son abondante vie marine reste un véritable cadeau de la nature qui vaut la peine d’être apprécié.

ITINÉRAIRE

QUE FAIRE AUX ALENTOURS

Khao Lak : De la montagne à la mer
Paradis de la plongée, Khao Lak reste moins touristique que la plupart des plages du même calibre au sud de la Thaïlande. En plus de la beauté de ses fonds marins et de la relative authenticité de son mode de vie, cette destination offre un deuxième visage tout aussi séduisant. A quelques dizaines de kilomètres à l'intérieur des terres, le parc national de Khao Sok propose des paysages de montagnes et de lacs digne du nord du pays.
Accessibilité60%
Activités90%
Tarifs55%
Hébergement60%
Fréquentation60%
Authenticité55%
POUR
  • La plongée
  • Le calme
  • L'histoire des lieux
CONTRE
  • La surpêche
  • Les tarifs
  • Le risque tsunami
63%Note Finale
Note des lecteurs: (0 Votes)
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

CommentLuv badge