Les îles Vestmann ou Vestmannaeyjar en islandais sont des atolls volcaniques du sud de l’Islande aux paysages spectaculaires. Quelles sont les activités à faire une fois rendu dans cette belle région ?

CARTE DES LIEUX

SOMMAIRE

CARNET DE VOYAGE
HISTOIRES DRAMATIQUES

BON À SAVOIR
NAISSANCE GÉOLOGIQUE

INFORMATIONS PRATIQUES
ACCESSIBILITÉ
ACTIVITÉS
TARIFS
HÉBERGEMENT
FRÉQUENTATION
AUTHENTICITÉ

ITINÉRAIRE
QUE FAIRE AUX ALENTOURS

CARNET DE VOYAGE

HISTOIRES DRAMATIQUES

Depuis le pont du traversier, les cimes dentelées des Vestmannaeyjar se rapprochaient à vive allure. Mille ans auparavant, des esclaves irlandais en fuite avaient effectué le même voyage après avoir assassiné leur maître. Malgré leur évasion, aucun d’entre eux n’échappa à la vengeance d’un ami du défunt qui les massacra sur place jusqu’au dernier. Le nom de l’archipel leur rend toutefois hommage car Vestmannaeyjar signifie « l’île des hommes de l’ouest » ce qui rappelle qu’à cette époque, l’Irlande était à l’ouest des terres connues. Mais cet épisode tragique n’allait pas être le seul de l’histoire.

« Malgré leur évasion, aucun d’entre eux n’échappa à la vengeance du frère du défunt qui les massacra sur place jusqu’au dernier. »

Et pour cause, un épais champ de lave maintenant figé dans son avancée inexorable surplombe la rive nord-est de l’embarcadère principal. Comme une menace à peine voilée, ce géant pétrifié rappelle au visiteur que l’île est une survivante de l’incroyable éruption de l’Edfell en 1973. Ce cône volcanique pourpre trônant à l’est de l’île est apparu sans signes avant-coureurs et a englouti un tiers des habitations avant de s’arrêter miraculeusement aux portes du port. Le miracle est en partie du au travail acharné des habitants qui ont refroidi sans relâche la coulée en l’arrosant d’eau de mer. Si la lave avait englouti le port, la ville aurait certainement disparue et il serait difficile d’apprécier les paysages stupéfiants de l’archipel.

BON À SAVOIR

NAISSANCE GÉOLOGIQUE

Le petit archipel Vestmannaeyjar ne comptait que 17 îles avant qu’un heureux évènement géologique ne se produise en Novembre 1963. A l’échelle des temps géologiques, la petite île de Surtsey est le dernier nouveau-né de notre planète bleue. Durant une sombre nuit d’hiver, un bateau de pêche aperçut ce qui semblait être un brasier gigantesque à la surface de l’eau. Ce n’était autre que la mise au monde de la fille du géant du feu Surtur par une éruption volcanique sous-marine.

« Le petit archipel Vestmannaeyjar ne comptait que 17 îles avant qu’un heureux évènement géologique ne se produise en Novembre 1963. »

Durant quatre années et demi, le volcan des fonds marins recracha suffisamment de magma en fusion pour former l’île de Surtsey. La nouvelle venue des Vestmannaeyjar est aujourd’hui un fier cône de cendre aride d’une superficie actuelle de 1,4 kilomètres carré au milieu de l’océan Atlantique nord. Se rendre sur place est absolument interdit pour une raison particulièrement intéressante. Un contingent de scientifiques islandais a décidé d’en faire un laboratoire à ciel ouvert pour observer comment la faune et la flore colonisent un milieu vierge. Le premier colon vivant serait une algue microscopique d’un vert bleuté.

INFORMATIONS PRATIQUES

ACCESSIBILITÉ      60/100

Parmi les 18 îles des Vestmannaeyjar, la principale se nomme Heimaey du nom de la seule ville de l’archipel. Pour se rendre sur cet impressionnant amas de magma solidifié, il existe un ferry qui fait des traversées régulières. Embarquer son véhicule de location pour pouvoir se déplacer sur l’île est une possibilité mais ne nous a pas paru nécessaire au vue de sa petite taille. La voie des airs est également une possibilité car Heimaey est dotée d’un aéroport relativement bien desservi.

Par les eaux : www.eimskip.is/EN – Ferry Herjolfur (Anglais)

Vous pouvez vous rendre facilement et rapidement aux Vestmannaeyjar depuis la petite ville de Landeyjahofn. Un ferry effectue le trajet quatre à six fois par jour en fonction de la saison. En cas de tempête, le port d’attache sur le continent peut changer mais une navette est mise en place pour rejoindre le point de départ. La traversée dure une demi-heure environ et il est possible d’embarquer son véhicule. Cependant, une voiture n’est pas nécessaire pour visiter l’île et les voyageurs souhaitant seulement passer quelques jours sur Heimaey peuvent laisser leur transport au parking de l’embarcadère de Landeyjahofn.

Par les airs : www.eagleair.is – Eagle Air Iceland (Anglais)

Depuis Reykjavik, vous pouvez vous rendre sur les Vestmannaeyjar en moins de vingt minutes en empruntant la voie des airs. Eagle Air Iceland propose des vols toute l’année mais ces derniers sont bien plus fréquents en été. Si vous souhaitez visiter ce petit bout de paradis depuis la capitale, cette option est sans doute faite pour vous.

ACTIVITÉS      70/100

De nombreuses activités sont accessibles au visiteur depuis l’île principale des Vestmannaeyjar. Le milieu naturel particulièrement spectaculaire fait la part belle aux randonnées et aux sports d’extérieur comme le golf classé parmi les plus beaux d’Europe. Enfin, les nombreuses éruptions proches d’Heimaey ont également laissé des traces visibles dans le paysage qu’il peut être intéressant de visiter.

Ville d’Heimaey : Survivante d’une éruption.

La seule véritable ville de l’archipel est celle qui a aussi donné son nom à l’île principale : Heimaey. Articulée autour de son port entouré de lave, la petite agglomération est une des plus pittoresque du pays. Les traces de l’éruption de 1973 y sont bien visibles.

  • SAEHEIMAR : Cet aquarium faisant la part belle aux poissons évoluant dans les eaux islandaises est une destination familiale par excellence. Vous y trouverez également une grande collection d’animaux naturalisés ainsi qu’une clinique pour oiseaux qui abrite parfois des bébés macareux.
  • SURTSEYJARSTOFA : Si l’histoire de Surtsey, la plus jeune île du monde vous intéresse, vous pourrez en découvrir tous les aspects dans ce bel édifice traditionnel. L’île nouvelle est un centre d’observation pour la colonisation de la faune et de la flore.
  • SAGNHEIMAR BYGGDASAFN : Pour plus d’informations sur l’île d’Heimaey elle-même, rendez-vous dans ce musée entièrement consacré à son histoire. Les éruptions entre 1973 et 1979 y sont particulièrement bien expliquées.

L’île d’Heimaey : Paysages élancés.

  • SKANSINN : Cet ancien fort aujourd’hui en ruine est le premier édifice de l’île. Ses murs ont été dévastés par la lave en 1973 puis partiellement reconstruits. Des vestiges d’anciennes citernes avalées par le magma en fusion sont visibles sur les hauteurs.
  • STAFKIRKJAN : L’église médiévale en bois nommée Stafkikjan a beau être une réplique, elle n’en demeure pas moins un édifice d’une grande beauté. Offerte pour célébrer le millénaire du christianisme, cet édifice traditionnel recouvert de bitume est à voir.
  • POMPÉI DU NORD : Un programme de fouille archéologique visant à mettre à jour certaines des 400 maisons englouties par la lave en 1973 est actuellement en cours. Les premières structures en béton y sont actuellement visibles. Non loin, un cimetière avec des stèles portant le nom des demeures calcinées rend hommage aux familles ayant perdu leur bien.
  • ELDFELL & HELGAFELL : Ces deux volcans côte à côte font partie des créateurs de l’île mais peuvent également être très destructeurs comme en témoigne l’éruption de 1973 qui a vu la formation de l’Eldfell. La vue depuis le sommet de ce dernier est magnifique. L’autre volcan est également accessible et la vue tout aussi belle. Dans tous les cas, restez sur les chemins afin de limiter l’érosion.
  • NORDKLETTUR : Proches du terrain de golf classé parmi les plus beaux d’Europe, de nombreuses randonnées partent à l’assaut du Nordklettur, le sommet le plus haut de l’île. Le chemin qui y mène est abrupt et dangereux mais la vue est somptueuse. Si vous ne vous en sentez pas le courage, un sentier part vers l’est et rejoint le port. Une piscine d’eau de mer existe au pied des falaises et propose également des bains chaud.
  • STORHOFDI : La station météorologique de Storhofdi est implantée sur la péninsule de terre au sud de l’île. La vue depuis le sommet est belle et de nombreuses ballades au bord de l’eau sont également possibles. Entre Juin et Août, la saison est propice à l’observation des macareux.

Circuit organisé : www.vikingtours.is – Viking Tours

Pour profiter des magnifiques falaises de l’île principale des Vestmannaeyjar depuis la mer, vous pouvez partir à bord d’un bateau et faire le tour de l’île. En plus de vous permettre d’observer facilement les sites de nidification des oiseaux, cette expérience offre un bel aperçu de l’ensemble de l’archipel. La compagnie que nous recommandons est celle qui propose les tarifs les plus avantageux.

TARIFS      45/100

La principale raison faisant de l’Islande une destination onéreuse est sa nature insulaire. De nombreux produits de consommation courante sont importés depuis les continents voisins et le coût du transport des marchandises se ressent à l’achat. Les Vestmannaeyjar sont dans la même situation mais par rapport à l’Islande. L’immense port d’Heimaey en est un témoignage flagrant. Pas étonnant que le coût de la vie sur l’île soit particulièrement élevé même pour la moyenne islandaise. Cependant, les hébergements n’étant pas particulièrement prisés, trouver une chambre à un prix abordable est encore possible.

HÉBERGEMENT     70/100

Malgré sa petite taille, l’île d’Heimaey est suffisamment populaire pour que l’offre locale d’hébergements soit correcte. Pas de luxueuses suites sur l’île mais une variété de petits hôtels propres et confortables qui raviront le visiteur de passage pour une nuit ou plus. Hors des vacances scolaires il n’est pas nécessaire de réserver car la plupart des voyageurs visitent l’île à la journée.

Hébergement petit budget : Camping de Thorsvollur

Situé à deux pas d’un des plus beaux golf d’Europe, le camping de Thorsvollur est indéniablement l’hébergement le moins coûteux de l’île. Le scénario magnifique de l’endroit et les départs de randonnée tout proches en font un lieu stratégique pour dormir sur l’île.

Hébergement rapport qualité prix : www.hotelvestmannaeyjar.is – Hôtel Vestmannaeyjar

Proche de l’arrivée du ferry dans une des rues de la petite ville d’Heimaey, l’hôtel Vestmannaeyjar offre un des meilleurs rapport qualité prix de l’archipel. Peu de chambres mais le confort douillet d’une chambre ou des dortoirs propres en fonction de votre budget.

FRÉQUENTATION     75/100

Même si l’archipel des Vestmannaeyjar est populaire, il n’en demeure pas moins perdu au milieu de l’Atlantique nord et l’affluence touristique reste en conséquence. Pas de risque donc de tomber sur des flots ininterrompus de visiteurs à part à l’arrivée du ferry. Une fois sur place, les marches sont nombreuses et relativement raides ce qui assure au randonneur des moments de solitudes mérités au milieu de la nature volcanique du lieu. Si la ville est agréable, le port est toutefois impressionnant car l’intégralité des marchandises présentes sur l’île arrivent par container.

Meilleure saison :

Le climat du pays est emprunt de dualité. Seules deux saisons sont véritablement discernables. L’hiver est particulièrement rigoureux faisant la part belle au froid et à l’obscurité. L’été en revanche est plus doux et la lumière du jour semble ne plus en finir. S’il est préférable de visiter la région entre Mai et Septembre, il faut garder en tête que le climat islandais peut changer très vite et la neige s’inviter même au plus fort de l’été. Prévoyez donc toujours des vêtements chauds et imperméables pur passer un bon séjour. Pour toute autre information sur le climat, référez vous à la page sur l’ Islande et aux graphiques météorologiques associés.

AUTHENTICITÉ     80/100

Encore épargnées par la vague touristique qui submerge l’Islande en général et la région de Reykjavik en particulier, les Vestmannaeyjar ont une histoire forte qui transparait sans effort lors de la visite. L’histoire volcanique de l’île principale est écrite dans le paysage et son destin inhabituel la rend captivante. Par beau temps, la visite de cette région insulaire peut être un point fort de tout voyage en Islande. N’hésitez donc pas à vous y rendre si vous en avez le temps et l’envie.

ITINÉRAIRE

QUE FAIRE AUX ALENTOURS

Vestmannaeyjar : Une île sortie des eaux
Pour son histoire volcanique presque dramatique qui a failli voir la ville engloutie par la lave, l'île d'Heimaey est un lieu à visiter absolument si vous en avez le temps et l'envie. Les paysages y sont grandioses et les sommets facilement accessibles pour offrir des vues panoramiques spectaculaires. De nombreuses activités participent à l'attrait général de l'archipel que vous pouvez mettre sur votre liste des lieux à visiter en Islande.
Accessibilité60%
Activités70%
Tarifs45%
Hébergement70%
Fréquentation75%
Authenticité80%
POUR
  • Les paysages volcaniques
  • L'arrivée au port
  • Le parcours de golf
CONTRE
  • L'accessibilité limitée
  • Les tarifs insulaires
  • Le monde à l'embarcadère
67%Note Finale
Note des lecteurs: (0 Votes)
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

CommentLuv badge