La péninsule de Snaefellsnes est connue pour être le lieu choisi par Jules Verne comme point de départ pour son voyage au centre de la terre. Pourquoi cet endroit a-t-il inspiré le célèbre romancier ?

CARTE DES LIEUX

SOMMAIRE

CARNET DE VOYAGE
TOUJOURS PLUS À L’OUEST

BON À SAVOIR
PASSAGE OBSTRUÉ

INFORMATIONS PRATIQUES
ACCESSIBILITÉ
ACTIVITÉS
TARIFS
HÉBERGEMENT
FRÉQUENTATION
AUTHENTICITÉ

ITINÉRAIRE
QUE FAIRE AUX ALENTOURS

CARNET DE VOYAGE

TOUJOURS PLUS À L’OUEST

Avancer vers l’extrémité de la péninsule de Snaefellsnes représente déjà un voyage extraordinaire en soit. Progresser toujours plus à l’ouest, en direction du Groenland, sur une route pincée entre océan et montagne donne facilement l’impression d’être dans un roman d’aventure. Alors quand au bout se dresse l’imposant Snaefellsjokull au sommet enneigé, nous partageons immédiatement la fascination de Jules Verne pour ce lieu emblématique. À notre tour de nous aventurer dans les entrailles de la terre à la recherche de créatures géantes oubliées.

« À notre tour de nous aventurer dans les entrailles de la terre à la recherche de créatures géantes oubliées. »

Si découvrir des dinosaures vivants ne fait pas partie du monde des possibles, leurs lointains cousins ailés sont en revanche bien vivants dans la région. L’interminable linéaire de falaises faites de colonnes basaltiques offre un refuge idéal aux nombreuses espèces d’oiseaux qui colonisent le lieu. Entre à pics vertigineux et montagnes à têtes plates, l’eau provenant de la calotte glaciaire du Snaefellsjokull jouit d’un terrain de jeu inégalé. L’accumulation de cascades spectaculaires tout au long de la route ajoutent à l’étincelant prestige de la péninsule de Snaefellsnes.

BON À SAVOIR

PASSAGE OBSTRUÉ

Bien souvent, les réalités scientifiques sont bien moins exaltantes que la fiction. C’est malheureusement le cas concernant le Snaefellsjokull et l’accès au centre de la terre. En effet, depuis la dernière éruption datant d’environ deux millénaires, la chambre magmatique du volcan Snaefells s’est écroulée en obstruant tout éventuel passage vers une dimension souterraine inconnue. En revanche, la création de cette ouverture circulaire à fond plat aussi appelée caldeira a permis la formation progressive du glacier Snaefellsjokull.

« […] la chambre magmatique du volcan Snaefells s’est écroulée en obstruant tout éventuel passage vers une dimension souterraine inconnue. »

Par accumulation, les précipitations de neige ont fini par remplir la caldeira au sommet du Snaefells pour former un glacier, « Jokull » en islandais, ainsi nommé Snaefellsjokull. Depuis ses 1 446 mètres d’altitude, la vue sur les côtes de la péninsule de Snaefellsnes est tout bonnement à couper le souffle. Pour vous en rendre compte, nous vous encourageons à tenter l’ascension du volcan, d’abord pour la vue, ensuite pour marcher sur les traces des héros de « Voyage au centre de la terre », un des romans d’aventure les plus connus au monde.

INFORMATIONS PRATIQUES

ACCESSIBILITÉ      55/100

La péninsule de Snaefellsnes n’est pas bien desservie par les bus touristiques. Seuls les bus locaux relient les villes de la région avec la capitale mais ils n’effectuent le trajet qu’une à deux fois par jour tout au plus. Une fois dans une des villes de la péninsule, se déplacer en transports en commun est presque impossible. Une voiture de location est, comme souvent en Islande, la meilleure manière de se rendre sur les sites d’intérêt. Le vélo et l’autostop peuvent fonctionner mais les distances sont longues et la fréquentation faible. Une autre solution est de s’inscrire pour un tour depuis Reykjavik. Enfin, un ferry relie les fjords de l’ouest depuis Stykkisholmur et peut embarquer des véhicules.

Par la route :

Le moyen le plus facile pour visiter la région est la location d’un véhicule. Nous recommandons un transport tout-terrain permettant d’accéder à l’intégralité des pistes du pays. En bus, la porte d’entrée pour la péninsule de Snaefellsnes depuis Reykjavik est la petite bourgade de Vatnaleid. Depuis cet arrêt, des correspondances existent vers Stykkisholmur, Grundarfjordur, Olavfsvik et Hellisandur.

Par les airs : www.eagleair.is – Eagle Air Iceland (Anglais)

Un aéroport domestique existe à Stykkisholmur et propose des connexions régulières avec la capitale. Une fois sur place, la location d’un véhicule est le seul moyen simple de visiter la région.

Par les eaux : www.seatours.is/FerryBaldur – Ferry Baldur (Anglais)

Faisant la navette quotidienne entre Stykkisholmur sur la péninsule de Snaefellsnes et Brjanslaekur dans les fjords de l’ouest, le Ferry Baldur transporte passagers et véhicules durant une traversée de trois heures.

ACTIVITÉS     65/100

De nombreuses possibilités d’activités s’étirent tout au long de la côte de la péninsule de Snaefellsnes. Entre ville côtière à l’économie basée sur la pêche et impressionnants sites naturels, vous ne manquerez pas de trouver un intérêt à la région. Dans ce cadre sauvage, découvrez l’Islande profonde au cœur de braise sous un manteau de glace.

Stykkisholmur : www.seatours.is – Visite de la lagune en bateau (Anglais)

La ville de Stykkisholmur est la plus grande localité de la région et possède un port des plus charmants protégé par une énorme île basaltique. Restaurants et hébergements de la région sont de qualité et vous pourrez y découvrir le mode de vie à l’Islandaise.

  • BREIDAFJORDUR : La magnifique baie qui s’étale autour de Stykkisholmur est connue pour son nombre incalculable d’îlots flottants dans une mer miroir. Depuis la ville vous pouvez envisager une sortie en bateau pour profiter de la baie ou l’observer depuis une marche dans la région.
  • SUGANDISEYJARVITI : Une marche populaire est d’ailleurs l’ascension de Sugandiseyjarviti, qui commence au niveau du port et termine par une vue spectaculaire. Dotée d’un phare, l’île sert également de repère pour entrer dans le port.
  • NORSKA HUSID : Parmi l’ensemble de docks et de maisons anciennes qui encadre le port de Stykkisholmur, la maison norvégienne de Norska Husid est indéniablement la plus intéressante. Dedans, une collection d’objets en tous genres se laisse regarder.

Berserkjahraun : Champ de lave.

Situé au sud-ouest de Stykkisholmur à une quinzaine de kilomètres seulement, le champ de lave de Berserkjahraun offre un spectrale surprenant de basalte solidifié. La route du Berserkjahraunsvegur plonge au sud juste à l’ouest de l’embranchement entre la 54 et la 56 et continue en lacets entre les parois de lave.

Bjarnarhofn : Chair de requin faisandée.

Une spécialité locale est de faire faisander à l’air libre de la chair de requin du Groenland. Forte en goût, vous pouvez déguster cette dernière à Bjarnarhofn après avoir vu un documentaire sur le procédé de préparation du plat. Le musée attenant est intéressant mais moins que le séchoir à l’arrière.

Kirkjufell : Pyramide de pierre.

Absolument magnifique, ce piton rocheux effilé se dresse au pied des chutes du même nom. L’endroit est un des plus photogéniques du pays et il est possible d’en atteindre le sommet au départ de Grundarfjordur.

Snaefellsjokull : Parc national légendaire.

Abritant le volcan Snaefells connu pour être l’entrée vers la centre de la terre, ce parc national est tout simplement magnifique. Pas étonnant que Jules Verne ai jeté son dévolu sur cette région pour représenter le bout du monde dans son roman « Voyage au centre de la terre ». Depuis notre visite, nous aussi sommes éperdument amoureux de la région.

  • SNAEFELLS : La chambre magmatique de cet ancien volcan a aujourd’hui cédé la place à une caldeira accueillant un glacier en son sein. La randonnée jusqu’au sommet est possible mais dangereuse. Renseignez-vous à la ville de Hellnar sur les marches guidées ou les circuits en motoneige.
  • ONDVERDARNES : Cette région à l’extrême ouest de la péninsule de Snaefellsnes est composée de plaines balayées par les vents qui plongent dans la mer en d’abruptes falaises basaltiques couvertes d’oiseaux. Suivez la route 574 jusqu’à apercevoir une piste partant vers l’ouest et le bout de la péninsule. Sur le bord de cette piste accidentée, recommandée aux 4×4, se trouve la plage blonde de Skardsvik. Plus loin, la route se sépare en deux au niveau des falaises de Svortuloft. Au nord, la piste part jusqu’à un premier phare où se trouve également le « Falki », un ancien puit d’eau douce, et quelques ruines d’habitations. Au sud, un autre phare surplombe des falaises où les chanceux pourront voir des macareux.
  • SAXHOLL : Plus ou moins au centre de la côte ouest, le cratère de Saxholl est accessible au bout d’une petite route. Le sommet culminant à seulement 300 mètres est accessible sans grand effort et offre de belles vues sur la paysage alentour dont le Snaefellsjokul.
  • DJUPANLONSSANDUR : Bien indiquée, cette plage de galets noirs est particulièrement belle car encadrée de roches colorées. Sur la plage, des vestiges rouillés de bateau échoués donnent la mesure de la dangerosité du cap de Snaefellsnes. Des pierres de levage sont présentes sur Djupanlonssandur et servaient aux islandais à comparer leur force.
  • VATNESHELLIR : En vous renseignant à Hellnar, vous aurez peut-être la chance de pouvoir vous joindre à la visite très appréciée des tunnels de lave de Vatneshellir et de ses lacs souterrains. Ne vous y aventurez pas seul au risque de vous perdre.
  • LONDRANGAR : Impressionnantes colonnes de basalte se tenant droites dans les airs à proximité de la falaise, Londrangar est un site magnifique accessible à pied depuis Dritvik ou en voiture par la route 54 qui fait le tour de la péninsule de Snaefellsnes.

Hellnar : Office du tourisme de la région.

Les quelques habitations typiques de Hellnar en font un arrêt agréable d’autant que le restaurant à l’entrée de la ville est très bon et propose une station service. L’office du tourisme qui gère toutes les excursions dans le parc national de Snaefellsjokull se trouve dans la ville est se nomme « Gestastofa ». Enfin, un remarquable sentier côtier bordé de falaises et de sculptures est un des indispensables de la région. Si vous en avez le courage, ledit sentier relie la petite ville voisine de Arnarstapi.

Raudfeldsgja : Canyon secret.

Particulièrement impressionnante depuis la route, la faille nommée Raudfeldsgja semble couper la montagne en deux. Bien équipé et si vous n’avez pas peur de mouiller vos chaussures, vous découvrirez que la faille se prolonge loin à l’intérieur de la montagne. Attention aux blocs de glace parfois encore coincés entre les parois et qui peuvent se dégager sous l’effet de la fonte.

Breidavik : www.lysuholl.is – Cavalcade sur la plage.

La longue plage de Breidavik est particulièrement propice à l’équitation. Si vous ne devez monter en selle qu’une seule fois en Islande, voila l’endroit. L’élevage équestre de Lysuholl se fera un plaisir de vous fournir un cheval ainsi que tout le matériel pour galoper sur le sable.

Lysuholslaug :Bains géothermiques.

Situés juste après le ranch de Lysuhol, les bains riches en minéraux de Lysuholslaug permettent de se séparer de la fatigue accumulée sur la route ou en selle. L’eau verte est dûe à la prolifération d’algues inoffensives qui ne diminuent en rien le plaisir de se baigner entre 37°C et 39°C.

TARIFS      50/100

Largement délaissée par le passée, de plus en plus d’établissements liés au tourisme voient le jour sur la péninsule de Snaefellsnes. Les prix sont relativement élevés à cause de cette popularité nouvelle et de l’inflation qui fait rage dans le domaine touristique à l’heure actuelle. Prévoyez donc un budget en conséquence si vous souhaitez faire l’ascension guidée du Snaefells. Tous les sites naturels sont en revanche gratuits, bien indiqués et suffisamment balisés.

HÉBERGEMENT     60/100

Toutes les localités de la péninsule proposent des hébergements et la disponibilité est généralement là. Pas de problèmes donc pour trouver un hébergement dans la région. Cependant, le choix de votre lieu d’hébergement affectera indéniablement votre itinéraire car les distances entres chaque ville sont conséquentes. Voici, en fonction de votre budget, les meilleures options pour passer une nuit dans la péninsule de Snaefellsnes.

Hellissandur – Hébergement petit budget : www.campingcard.is/hellissandur – Camping

Pour passer une nuit en tente dans la région, rien de mieux que de se rendre au camping d’Hellissandur. Situé en plein milieu d’un champ de lave et possédant tous les indispensables d’un camping, il s’agit d’un des campings les plus agréables de toute l’Islande.

Olafsvik – Hébergement petit budget : www.thefreezerhostel.com – The Freezer Hostel

Auberge de jeunesse, théâtre, résidence d’artistes, The Freezer Hostel est un lieu unique tant par son concept que par l’ambiance fantastique qui en découle. Venez donc expérimenter la culture locale tout en vous relaxant dans la nature.

Grundarfjordur – Hébergement rapport qualité prix : www.hotelframnes.is – Hôtel Framnes

Dans un bâtiment bicolore au design très islandais, l’Hôtel Framnes offre de belles vues sur la mer et des chambres propres et bien tenues. Le restaurant mérite le détour presque autant que la vue.

Stykkisholmur – Hébergement luxueux : www.egilsen.is – Hôtel Egilsen

Charmant et proche du pittoresque port de Stykkisholmur, l’Hôtel Egilsen est situé dans un bâtiment traditionnel absolument remarquable. L’alliance du bâtiment ancien et du confort moderne fait de cette halte une excellente expérience.

Budir – Hébergement luxueux : www.hotelbudir.is – Hôtel Budir

Bel établissement isolé dans la nature sur la côte sud de la péninsule, l’Hôtel Budir fera rêver les romantiques. Les chambres possèdent presque toutes des vues enchanteresses. Le restaurant est bon mais sans plus.

FRÉQUENTATION     65/100

N‘étant pas très éloignée de la capitale, la péninsule de Snaefellsnes bénéficie d’une certaine renommée touristique mais le long aller-retour nécessaire pour l’explorer entièrement décourage un certain nombre de visiteurs. Depuis quelques temps l’endroit séduit de plus en plus de monde et il n’est pas rare de rencontrer des islandais en vacances venus découvrir cette région nouvellement à la mode. La visite est d’autant plus agréable que la plupart de voyageurs se rendant sur place sont indépendants ce qui réduit les chances d’arriver sur place en même temps qu’un groupe touristique.

Meilleure saison :

Le climat du pays est emprunt de dualité. Seules deux saisons sont véritablement discernables. L’hiver est particulièrement rigoureux faisant la part belle au froid et à l’obscurité. L’été en revanche est plus doux et la lumière du jour semble ne plus en finir. S’il est préférable de visiter l’Islande entre Mai et Septembre, garder en tête que le climat islandais peut changer très vite et la neige s’inviter même au plus fort de l’été. Prévoyez donc toujours des vêtements chauds et imperméables pur passer un bon séjour. Pour toute autre information sur le climat, référez vous à la page sur l’ Islande et aux graphiques météorologiques associés.

AUTHENTICITÉ     70/100

Nature superbe d’une terre rendue légendaire par Jules Verne, la péninsule de Snaefellsnes rend un hommage grandiose aux paysages nordiques. Malgré sa récente popularité, la région reste protégée des grandes infrastructures touristiques et fait preuve d’une belle authenticité tout en étant accessible et bien indiquée. Espérons que l’isolement relatif des alentours permettra de conserver longtemps cette nature sauvage qui procure un sentiment de liberté appréciable.

ITINÉRAIRE

QUE FAIRE AUX ALENTOURS

Snaefellsnes : Vers le centre de la terre
Magnifique région aux nombreux attraits naturels, la péninsule de Snaefellsnes mérite largement sa place dans le roman "Voyage au centre de la terre" écrit par Jules Verne. Suffisamment éloignée pour ne pas être envahie mais suffisamment attractive pour accueillir des établissements touristiques de qualité, la région mérite indéniablement la visite.
Accessibilité55%
Activités65%
Tarifs50%
Hébergement60%
Fréquentation65%
Authenticité70%
POUR
  • Le Snaefellsjokull
  • Les plages noires
  • Les falaises de basalte
CONTRE
  • L'accessibilité limitée
  • L'attaque des sternes
  • La météo changeante
61%Note Finale
Note des lecteurs: (0 Votes)
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

CommentLuv badge