La langue gelée de Skaftafell est un des nombreux glaciers descendant les pentes montagneuses depuis le Vatnajokull. Quelles sont les activités à ne pas manquer dans la région et comment faire y accéder ?

CARTE DES LIEUX

SOMMAIRE

CARNET DE VOYAGE
UN PIOLET DANS LA GLACE

BON À SAVOIR
L’AGE DE GLACE

INFORMATIONS PRATIQUES
ACCESSIBILITÉ
ACTIVITÉS
TARIFS
HÉBERGEMENT
FRÉQUENTATION
AUTHENTICITÉ

ITINÉRAIRE
QUE FAIRE AUX ALENTOURS

CARNET DE VOYAGE

UN PIOLET DANS LA GLACE

Que de monde sur le parking du centre d’information pour le parc national de Skaftafell ! Depuis plusieurs semaines, notre périple nordique nous avait tenu à l’écart des foules et arriver sur cette immense aire de stationnement était un dur retour à la réalité. Heureusement, nous avons facilement pu rejoindre le guide qui devait nous initier à l’escalade sur glace. Grâce à ce choix peu courant, nous avons eu la chance de faire partie d’un groupe de taille réduite ce qui a largement contribué à notre très bonne expérience sur le glacier.

« Les premiers pas sur la neige compacte avec les sur-crampons se sont avérés hésitants mais, rapidement, nous appréhendons l’étendue gelée devant nous comme un immense sentier de randonnée avec ses propres règles de déplacement. »

Les premiers pas sur la neige compacte avec les sur-crampons se sont avérés hésitants mais, rapidement, nous appréhendons l’étendue gelée devant nous comme un immense sentier de randonnée avec ses propres règles de déplacement. Les nombreuses crevasses sur le parcours justifient de multiples détours et une paroi presque verticale a finalement bloqué notre progression. L’excuse était trop belle pour ne pas sortir les piolets et s’attaquer pour la première fois à l’escalade d’une paroi gelée. La vue sur le glacier depuis la paroi restera un de nos meilleurs souvenirs de cette région.

BON À SAVOIR

FRICTION GLACIAIRE

L‘Islande possède une des plus grandes calottes glaciaires du monde en superficie et certainement la plus accessible d’Europe : le Vatnajokull. Cette immense étendue gelée de la taille de la Corse s’étire sur les hauts plateaux et descend vers les basses terres sous la forme d’innombrables langues de glace. Ces véritables rivières gelées ne sont autre que les glaciers dont le cycle de vie a façonné le pays depuis des temps immémoriaux. L’ensemble des fjords du pays sont autant de traces de la présence d’anciens glaciers aujourd’hui liquéfiés.

« Cette immense étendue gelée de la taille de la Corse s’étire sur les hauts plateaux et descend vers les basses terres sous la forme d’innombrables langues de glace. »

Durant son cycle de vie, un glacier érode la montagne grâce aux blocs gelées d’un poids inimaginable qui descendent continuellement la pente de la vallée. La friction de la glace comprimée à l’extrême fait l’effet d’un énorme grattoir qui arrache progressivement la roche. Ce phénomène est particulièrement puissant en hiver lorsque la charge de glace est la plus importante. Durant l’été, la fonte des neiges produit de véritables rivières souterraines qui transportent les gravats vers la mer et préparent le terrain à la glace pour un nouveau cycle hivernal.

INFORMATIONS PRATIQUES

ACCESSIBILITÉ      85/100

Le parc national de Skaftafell est situé à un jet de pierre de la route circulaire et à environ 4 heures de Reykjavik. Vous pourrez vous y rendre avec votre propre véhicule de location, qu’il soit 4×4 ou non, ainsi qu’avec le bus. L’aéroport le plus proche est situé à Hofn, 140 kilomètres environ à l’est de la langue du glacier.

Par la route : www.re.is – Bus Reykjavik Excursions (Anglais)

Le moyen le plus facile pour visiter l’Islande est la location d’un véhicule afin de pouvoir explorer librement le pays. Le vélo est également une option particulièrement utilisée mais une bonne préparation est indispensable car les distances sont longues. La compagnie de bus la plus connue du pays est « Reykjavik Excursions » qui propose des trajets pour se rendre à Skaftafell depuis les villes de Hofn et de Reykjavik. Le bus pour Hofn propose un arrêt à la lagune glaciaire de Jokulsarlon. Enfin, un bus part quotidiennement du centre de visiteurs de Skaftafell pour le point de départ des randonnées du Landmannalaugar.

Par les airs : www.eagleair.is – Eagle Air Iceland (Anglais)

Pour vous rapprocher au maximum de Jokulsarlon par les airs, la compagnie Eagle Air Iceland propose, entre autres, des vols entre Hofn et la capitale du pays. Depuis la petite ville de Hofn, vous devrez louer un véhicule ou prendre le bus pour rallier le glacier de Skaftafell.

 

ACTIVITÉS      75/100

Le parc national de Skaftafell est aujourd’hui intégré dans celui du Vatnajokull qui protège une des plus grandes calottes glaciaires du pays. Le clou d’une visite au Skaftafell est indéniablement une ballade en crampons sur le glacier mais de nombreuses autres randonnées sont accessibles à qui souhaite découvrir la région à pieds et sur la terre ferme.

Svatifoss : La cascade noire.

Particulièrement connue pour sa place d’honneur dans bon nombre de cartes postales sur le pays. Depuis le centre des visiteurs, cette belle chute d’eau entourée d’orgues basaltiques est facilement accessible par un sentier très bien délimité.

Sjonarsker : Vue sur les sandar.

Depuis la cascade noire, un court sentier s’étire à l’ouest pour offrir une vue sur le Skeidararsandur, l’un des plus grand sandar du pays. Ces immenses étendues de gravier sombre proviennent de l’érosion de la montagne par le glacier qui sont acheminés vers la mer par la rivière. La vue est vraiment saisissante par temps dégagé.

Skaftafellsheidi : Boucle pédestre.

Si la journée est belle, vous pouvez continuer après Sjonarsker et entreprendre la boucle de Skaftafellsheidi qui est longue de 6 heures environ. En partant pour cette marche, vous aurez l’occasion de monter sur trois sommets offrant chacun des vues surprenantes : le Fremfihnaukur (600 m), le Nydrihnaukur (700 m) et enfin le Kristinartindar (1 130 m). Cette randonnée est d’un niveau assez élevé et il est conseillé de se munir d’une des cartes en vente au centre des visiteurs.

Sjonarnipa : Vue sur un glacier.

A l’est depuis la même cascade noire, un autre point de vue est accessible mais la marche est plutôt éprouvante. Les trois heures de marche aller-retour nécessaires pour la parcourir sont récompensées par une vue sur le glacier de Skaftafell.

Skaftafellsjokull : Front du glacier.

Plutôt que d’avoir une vue sur l’ensemble du glacier, vous pouvez tout simplement vous rendre jusqu’à sa face principale grâce à un sentier bien balisé. La marche n’est longue que de 4 kilomètres environ et une fois arrivé, vous pourrez sûrement entendre les craquements de la glace liés au mouvement de la langue sur le fond rocheux.

Tour organisé : Guide to Iceland (Français)

Si vous souhaitez passer par un tour organisé pour vous rendre sur le glacier de Skaftafell, Guide to Iceland propose des services plus que correctes et vous rembourse la différence si vous trouvez moins cher ailleurs.

TARIFS      65/100

Pour pouvoir s’aventurer sur le glacier de Skaftafell, un guide est fortement recommandé. En plus de vous fournir le matériel nécessaire à une exploration agréable, il sera le garant de votre sécurité sur la surface gelée composée de nombreuses crevasses. Les tarifs pour une simple visite guidée du glacier sont corrects au vu des standards européens mais les groupes sont relativement grands. Si vous en avez l’envie, une activité supplémentaire à la randonnée comme par exemple un initiation à l’escalade sur glace peut vous assurer une expérience plus qualitative. Bien évidement, cela engendre un surcoût à prendre en compte.

HÉBERGEMENT     45/100

Le nombre d’hébergements est, comme souvent en Islande, plutôt réduit. Des opportunités de campings et d’hôtels au très bon rapport qualité prix existent et vous trouverez les meilleures options ci-dessous. Pensez à réserver pour avoir une chambre dans un hôtel durant la saison estivale car l’affluence de touristes est chose certaine.

Hébergement petit budget : www.vatnajokulsthjodgardur.is/english – Camping du parc

Pour rester dans l’enceinte du parc à un prix imbattable, le camping du parc est la meilleure option. Situé juste à côté du centre des visiteurs, le site est particulièrement populaire en été. En restant à cet endroit, vous serez également à proximité de l’arrêt commun à tous les bus.

Hébergement rapport qualité prix : www.nonhamar.is – Nonhamar

Ces petits chalets à proximité du parc national de Skaftafell sont une excellente option pour éviter de dormir sous tente sans se ruiner. Chaque chambre est équipée d’une kitchenette et d’un réfrigérateur si vous souhaitez cuisiner votre propre nourriture.

FRÉQUENTATION      60/100

Le glacier Skaftafell est particulièrement prisé des visiteurs, surtout par beau temps ce qui est particulièrement compréhensible. Pas vraiment de moyen d’éviter les foules à moins d’être un alpiniste expérimenté et d’avoir le matériel nécessaire pour s’aventurer seul sur la langue de glace. Pour éviter les groupes les plus nombreux, une petite initiation à l’escalade sur glace peut être sympathique mais vous n’aurez certainement pas l’impression d’être seul au monde.

Meilleure saison :

Le climat du pays est emprunt de dualité. Seules deux saisons sont véritablement discernables. L’hiver est particulièrement rigoureux faisant la part belle au froid et à l’obscurité. L’été en revanche est plus doux et la lumière du jour semble ne plus en finir. S’il est préférable de visiter la région entre Mai et Septembre, gardez en tête que le climat islandais peut changer très vite et la neige s’inviter même au plus fort de l’été. Prévoyez donc toujours des vêtements chauds et imperméables pur passer un bon séjour. Pour toute autre information sur le climat, référez vous à la page sur l’ Islande et aux graphiques météorologiques associés.

AUTHENTICITÉ     75/100

La forte concentration de visiteurs rend l’expérience moins authentique que d’autres endroits du monde mais, si vous n’avez jamais posé le pied sur un glacier, le Skaftafell est probablement un des lieux les plus accessibles pour le faire. Le reste du parc, un peu moins couru, offre de très belles randonnées sur la terre ferme avec des vues sur le glacier qui rendent la visite indiscutablement plaisante. Comme toujours en Islande, une météo clémente est un plus indéniable pour apprécier un lieu à sa juste valeur.

ITINÉRAIRE

QUE FAIRE AUX ALENTOURS

Skaftafell : À l’assaut d'un géant
Incontournable si vous n'avez jamais mis le pied sur un glacier, le Skaftafell offre une expérience impressionnante, facile et sécurisante. Les guides sur place sont compétents et nous avons apprécié découvrir le cycle de vie d'un glacier. Si le cœur vous en dit, une initiation à l'escalade sur glace est une activité originale et sans grande difficulté qui permet de découvrir la surface gelée autrement. Alors laissez vous tenter par une ballade sur cet énorme glaçon.
Accessibilité85%
Activités75%
Tarifs50%
Hébergement45%
Fréquentation55%
Authenticité65%
POUR
  • L'escalade sur glace
  • Un guide compétant
  • La vie d'un glacier
CONTRE
  • La fréquentation
  • Le froid glaciaire
  • Les tarifs élevés
63%Note Finale
Note des lecteurs: (0 Votes)
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

CommentLuv badge