La ville de Seydisfjordur est à l’arrivée du ferry venant du continent. En plus de son intérêt logistique pour transporter un véhicule, quelles peuvent être les raisons de se rendre aussi loin à l’est ?

CARTE DES LIEUX

SOMMAIRE

CARNET DE VOYAGE
VILLAGE D’ARTISTES

BON À SAVOIR
SOUNDVILLE

INFORMATIONS PRATIQUES
ACCESSIBILITÉ
ACTIVITÉS
TARIFS
HÉBERGEMENT
FRÉQUENTATION
AUTHENTICITÉ

ITINÉRAIRE
QUE FAIRE AUX ALENTOURS

CARNET DE VOYAGE

VILLAGE D’ARTISTES

Entourée d’impressionnantes falaises, la petite Seydisfjordur semble être venue se protéger au fond de l’immense fjord dont elle porte le nom. Au vu de sa localisation, la petite ville pourrait être une des plus reculées d’Islande et ce serait probablement le cas si la compagnie de ferry Smyril Line ne l’avait pas choisie comme porte d’entrée du pays depuis le continent. Partant du Danemark et passant par les îles Féroé, de nombreux visiteurs choisissent d’arriver en Islande via Seydisfjordur à bord de leur propre véhicule chargé sur un traversier. Ancien port de pêche, la ville s’est progressivement réorientée vers le tourisme naissant.

« Nouvelle ville d’artistes, Seydisfjordur propose plus de galeries d’art et de magasins de design que tout le reste du pays à l’exception de la capitale. »

La reconversion de l’activité de la ville s’est faite de manière surprenante lorsque de nombreux peintres, sculpteurs, réalisateurs et autres compositeurs sont venus s’y installer. Nouvelle ville d’artistes, Seydisfjordur propose plus de galeries d’art et de magasins de design que tout le reste du pays à l’exception de la capitale. Entre isolement durant l’hiver et solitude en semaine, les conditions locales semblent propice à l’inspiration. Pour l’aspect commercial de la chose, le fait que la ville se remplisse hebdomadairement de touristes à chaque départ et à chaque arrivée de ferry est un plus indéniable.

BON À SAVOIR

SOUNDVILLE

Lors de votre visite, vous ne manquerez sûrement pas de remarquer les artistes à l’œuvre ou bien leur productions éparpillées dans les différentes rues ou devant leur maison. La ville respire au rythme de la créativité et l’extravagance locale contraste avec la rigueur nordique habituelle. Pas étonnant que Sony, le géant de l’électronique, ait choisi Seydisfjordur pour réaliser sa petite expérience à mi-chemin entre installation artistique et coup de pub grandeur nature. Le résultat est un clip internet de quelques minutes nommé « Soudville » qui a permis de lancer l’implantation de la marque dans le pays.

« Pas étonnant que Sony, le géant de l’électronique, ait choisi Seydisfjordur pour réaliser sa petite expérience à mi-chemin entre installation artistique et coup de pub grandeur nature. »

Durant quelques semaines, la société a implanté de nombreux hautparleurs un peu partout dans la ville et a diffusé de la musique en continu dont le thème variait en fonction de l’heure de la journée et de la météo. Des artistes comme Toumani Diabaté et même Bob Dylan ont d’ailleurs composé des morceaux spécialement pour cette performance ce qui a permis d’attirer l’attention du grand public sur cette petite ville perdue au fond d’un fjord. Si la campagne publicitaire n’a pas été un franc succès, on peut saluer une véritable volonté artistique qui manque souvent dans les manifestations publicitaires actuelles.

INFORMATIONS PRATIQUES

ACCESSIBILITÉ     40/100

Grâce à son statut de porte d’entrée maritime de l’Islande, Seydisfjordur est reliée au reste du pays par une route goudronnée en bon état. Cette route est empruntée régulièrement par des bus ce qui permet au voyageur indépendant non véhiculé de visiter cette étonnante petite ville d’artistes. La compagnie de ferry qui assure la liaison avec le continent propose un arrêt aux îles Féroé ce qui peut élargir les horizons d’un voyage en véhicule.

Par la route : www.visitseydisfjordur.com/project/local-bus-schedule – Bus locaux (Anglais).

Si vous ne disposez pas de véhicule, envisagez d’en louer un pour profiter pleinement de votre voyage en Islande. La route goudronnée 93 relie Seydisfjordur à Egilsstadir et permet d’atteindre ce fjord autrement reculé si tant est que vous soyez prêt à affronter de multiples virages. Les bus de Ferdathjonusta Austurlands relient la ville plusieurs fois par jour et certains coïncident même avec l’arrivée des ferry.

Par les eaux : www.smyrilline.com – Ferry Smyril Line (Anglais).

Si vous souhaitez vous rendre en Islande avec votre propre véhicule depuis le continent, la meilleure option est de partir du Danemark avec la compagnie Smyril Line. Avec un arrêt possible aux îles Féroé, vous arriverez à Seydisfjordur en plus ou moins 50 heures. À cause des glaces, l’Islande n’est desservie qu’entre les mois d’Avril et d’Octobre.

ACTIVITÉS     55/100

La région de Seydisfjordur ne propose pas une très grande variété d’activités. Le principal intérêt de la visite est la beauté simple de ce village aux maisons multicolores construit dans un fjord entouré de falaises saisissantes. Les quelques galeries qui composent la ville et le musée des arts visuels ajoutent une dimension supplémentaire qui peut intéresser certains visiteurs. Voici les quelques endroits à ne pas manquer lors de votre visite.

Centre des Arts visuels : www.skaftfell.is/en – Musée (Anglais).

Le centre des Arts visuels de Seydisfjordur est un des musée les plus contemporains du pays et propose de nombreuses expositions temporaires en plus de son exposition permanente. Si l’art moderne vous intéresse ou si vous voulez vous plonger dans l’ambiance de la ville, n’hésitez pas à vous y rendre.

Bains de Seydisfjardar : Hot pots et piscine.

Quoi de mieux pour se relaxer que de s’adonner à la tradition islandaise des bains chauds. Sans être les plus pittoresques de l’île, ceux de Seydisfjardar sont très agréables et permettent de passer un bon moment.

Église bleue : Bâtiment historique.

Cette belle église à l’intérieur particulièrement élégant est un véritable bijou d’architecture traditionnelle. En été, des concerts de jazz sont régulièrement organisés à l’intérieur en concordance avec les horaires du ferry.

Toekniminjasafn : www.seydisfjordur.org – Musée de la pêche.

Dans deux bâtisses à l’est de la ville, le musée de Toekniminjasafn permet d’en apprendre plus sur l’histoire de la pêche et des communications de la ville. Anecdote intéressante, c’est dans la bâtisse qui accueille aujourd’hui le musée que le premier câble télégraphique sous-marin reliant l’Islande à l’Europe a été connecté.

Domaine de Stafdalur : Pistes de ski.

Durant l’hiver, vous pouvez pratiquer le ski dans ce petit domaine sur la route menant à Seydisfjordur. Les quelques pistes sont plutôt agréables et des circuits de ski de fond viennent compléter l’ensemble.

Vieux port : Pêche au hareng.

La tradition de la pêche au hareng perdure dans ce petit port qui fut, à la grande époque, le centre de la plus grande agglomération de l’est de l’Islande. Aujourd’hui, il s’agit d’un simple embarcadère avec des bateaux aussi élégants que vieillissants.

TARIFS     45/100

La petite ville de Seydisfjordur étant principalement orientée vers le tourisme, les prix de la région sont en conséquence. Pourtant, rares sont les endroits en Islande où il est possible de se procurer d’authentiques œuvres d’art. Ce prestige était exclusivement réservé à la capitale avant que ne se développe cette petite ville au caractère singulier. S’il est possible de se ravitailler à Seydisfjordur, il est préférable de le faire plus à l’intérieur des terres, à Egilsstadir par exemple. Pour l’hébergement, assurez-vous d’avoir réservé les jours de départ et d’arrivée de ferry afin de ne pas vous retrouver coincé.

HÉBERGEMENT      55/100

Sans être nombreuses, les possibilités d’hébergement autour de Seydisfjordur permettent au visiteur de séjourner confortablement. Pas d’établissements de luxe dans la région mais quelques pensions bien tenues et certains hôtels de qualité. Profitez d’un séjour au bout du monde et appréciez le calme et le confort de cette petite ville d’artiste. La liste ci-dessous vous fournira les adresses plébiscitées par les voyageurs.

Hébergement petit budget : www.visitseydisfjordur.com/project/camping-and-caravan-site – Camping de Seydisfjordur

Localisé en ville dans un quartier proche du lac, le Camping de Seydisfjordur est indéniablement la meilleure option de la ville pour économiser sur l’hébergement. Rien de bien évolué mais un camping correct et agréable.

Hébergement rapport qualité prix : www.skalanes.com – Skalanes House

Si Seydisfjordur est au bout de l’Islande, Skalanes House est au bout de Seydisfjordur. Située à l’embouchure du fjord, cette maison d’hôte est entourée d’une nature fabuleuse quelques 19 kilomètres à l’est de la ville. Si vous souhaitez vous retrouver au calme, voila l’adresse qu’il vous faut.

Hébergement rapport qualité prix : www.hotelaldan.is – Hôtel Aldan

Composé de plusieurs bâtiments pour un seul établissement, l’Hôtel Aldan est une des meilleurs options pour qui souhaite séjourner en ville à Seydisfjordur. Le restaurant et le bar de bonne qualité ajoutent au charme de cet hôtel d’une vingtaine de chambres bien tenues.

FRÉQUENTATION     60/100

Même si la petite ville est envahie de visiteurs un à deux jours par semaine pour l’arrivée et le départ du ferry, le nombre de touristes en Islande possédant leur propre véhicule est relativement restreint. Si la fréquentation parait parfois importante, c’est avant tout du fait de la taille réduite de la ville et non de l’afflux trop important de voyageurs. Si vous voulez être tranquille, évitez les jours de ferry et vous aurez l’impression d’avoir la ville pour vous tout seul.

Meilleure saison :

Le climat du pays est emprunt de dualité. Seules deux saisons sont véritablement discernables. L’hiver est particulièrement rigoureux faisant la part belle au froid et à l’obscurité. L’été en revanche est plus doux et la lumière du jour semble ne plus en finir. S’il est préférable de visiter l’Islande entre Mai et Septembre, gardez en tête que le climat islandais peut changer très vite et la neige s’inviter même au plus fort de l’été. Prévoyez donc toujours des vêtements chauds et imperméables pur passer un bon séjour. Pour toute autre information sur le climat, référez vous à la page sur l’ Islande et aux graphiques météorologiques associés.

AUTHENTICITÉ      70/100

Chose rare, l’augmentation de l’activité touristique de Seydisfjordur va de pair avec son ambiance décalée et son atmosphère d’authentique village d’artiste. Sans visiteurs, pas de galeries d’art et donc moins de raison de voir une communauté vibrante se former dans la région. Que vous preniez le ferry ou non, n’hésitez pas à visiter cette petite ville décalée et, qui sait, repartir avec une œuvre d’art unique.

ITINÉRAIRE

QUE FAIRE AUX ALENTOURS

Seydisfjordur : La ville au fond du fjord
Pittoresque et décalée, la petite ville de Seydisfjordur est une destination intéressante si vous disposez d'un certain temps dans la pays. Son charme simple et le fjord magnifique qui l'entoure en font une base parfaite pour randonner dans la région tout en bénéficiant d'hébergements et de restaurants de qualité. Si vous souhaitez apporter votre véhicule en Islande depuis la Danemark, la ville est alors un passage obligé.
Accessibilité40%
Activités55%
Tarifs45%
Hébergement55%
Fréquentation60%
Authenticité70%
POUR
  • Le vieux port
  • Les galleries d'art
  • Les cascades en ville
CONTRE
  • L'accessibilité limitée
  • Les tarifs en hausse
  • La foule les jours de ferry
54%Note Finale
Note des lecteurs: (0 Votes)
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

CommentLuv badge