Sous l’influence des forces volcaniques à l’œuvre, la région du Myvatn est un véritable accès au centre de la terre. Comment ne pas succomber à la curiosité en visitant ces grandioses sites naturels ?

CARTE DES LIEUX

SOMMAIRE

CARNET DE VOYAGE
LES PORTES DE L’ENFER

BON À SAVOIR
L’ÉNERGIE DU CENTRE DE LA TERRE

INFORMATIONS PRATIQUES
ACCESSIBILITÉ
ACTIVITÉS
TARIFS
HÉBERGEMENT
FRÉQUENTATION
AUTHENTICITÉ

ITINÉRAIRE
QUE FAIRE AUX ALENTOURS

CARNET DE VOYAGE

LES PORTES DE L’ENFER

Finies les plaines verdoyantes du nord, évaporés les cours d’eau cristallins et les cascades vibrantes, derrière nous sont désormais les troupeaux de moutons en semi-liberté. Depuis plusieurs kilomètres déjà, la lave recouvrait tout et la moindre source d’eau semblait sortie tout droit du centre de la terre, chauffée par la lave et empoisonnée par le souffre. De cette montagne ocre s’élevant devant nous, s’échappaient des fumerolles acides en panaches continus comme si le souffle d’une bête immonde surgissait des entrailles de la terre.

« De cette montagne ocre s’élevant devant nous, s’échappaient des fumerolles acides en panaches continus comme si le souffle d’une bête immonde surgissait des entrailles de la terre. »

Plus de ciel clair pour nous, visiteurs des enfers, car les nuages venaient d’engloutir la plus petite parcelle d’espoir en ce lieu maudit des hommes. Nous étions arrivés au bout de notre chance, sur le palier du monde des tourments dont le maître avait dressé la porte devant nous à force de cendre, de lave et de souffre. Jamais nos yeux ne s’étaient posés sur une terre aussi lugubre et inhospitalière. Pourtant, au milieu de cette désolation, une étrange beauté tourmentée se dégageaient déjà. Étions-nous déjà envoutés par le maître des lieux prêt à nous attirer dans sa caverne ?

BON À SAVOIR

L’ÉNERGIE DU CENTRE DE LA TERRE

Fiers devant les caprices de la nature qui font partie de leur vie depuis des siècles, les islandais ne reculent devant rien pour exploiter les ressources géothermiques de leur terre natale. Si aujourd’hui, la production d’électricité par turbine à pression atteint 20% de la production nationale, c’est grâce à la centrale de Krafla à deux pas du lac de Myvatn. Les cônes à l’intérieur de ce dernier proviennent d’ailleurs d’explosions dues à la pression de la vapeur d’eau emprisonnée sous terre et chauffée au contact de la lave.

« Les cônes à l’intérieur [du lac de Myvatn] proviennent d’ailleurs d’explosions dues à la pression de la vapeur d’eau emprisonnée sous terre et chauffée au contact de la lave. »

Sur les abords de la route en direction du volcan Krafla, d’étranges petites structures en forme de boules multi-facettes sont reliées à la centrale par de larges tuyaux en métal. Ce sont tous les forages qui acheminent la vapeur d’eau pour actionner les deux turbines principales. Si la première a été mise en place dès 1977, il fallu attendre 5 ans pour la voir tourner à plein régime. L’éruption du Krafla durant l’installation de la turbine, injecta des gaz volcaniques dans les puits de vapeur ce qui corroda la machinerie. À cause de ces problèmes, la seconde turbine ne fut installée que 20 ans plus tard en 1997 lorsque les besoins du pays en électricité augmentèrent avec l’industrie.

INFORMATIONS PRATIQUES

ACCESSIBILITÉ     65/100

Malgré sa popularité, la région de Myvatn n’est pas des plus facile d’accès. Seule la route peut vous permettre de vous rendre à Myvatn car l’aéroport le plus proche est celui d’Akureyri à presque cent kilomètres de là. Si vous souhaitez louer un véhicule, envisagez de passer par Guide to Isceland qui propose généralement les prix les plus bas. Différentes compagnies de bus rallient Myvatn mais la route depuis la capitale est longue et même parfois cahoteuse en fonction de l’itinéraire choisi.

Par la route : www.re.is – Reykjavik Excursions (Anglais) & www.sba.is – SBA Nordurleid (Anglais)

La compagnie de Reykjavik Excursions propose de relier Myvatn à la capitale durant les mois d’été. Deux trajets différents sont envisageables mais tous passent par de la piste non goudronnée. La première est celle de Kjolur passant par le Kerlingarfjoll qui est particulièrement populaire auprès des randonneurs, le seconde est celle de Sprengisandur qui offre d’autres opportunités de découvrir les hautes terres du centre. Une autre option est d’emprunter les bus de SBA Nordurleid qui proposent d’autres horaires tout au long de l’année.

Par les airs : www.icelandair.fr – Icelandair (Anglais)

La compagnie aérienne nationale Icelandair propose des vols domestiques qui relient la capitale à la ville d’Akureyri. Depuis la ville, vous pourrez louer un véhicule ou emprunter un des bus vus ci-dessus pour rallier Myvatn.

ACTIVITÉS     75/100

Autour du lac, les sites naturels à observer sont nombreux et permettent aisément de passer un journée à visiter. Mais d’autres sites au moins aussi intéressants sont situés à l’est de Reykjahlid. Ne manquez pas les intrigants phénomènes géologiques de Namafjall ou les alentours du volcan Krafla. Voila la liste des endroits incontournables dans la région élargie du lac de Myvatn.

Myvatn : Lac et pseudo-cratères.

Le lac de Myvatn est largement reconnu comme étant un des plus beaux du pays. Ses cônes volcaniques issus d’explosions liées à la pression de la vapeur d’eau chauffée par la lave en font un site incontournable. Si les mouches peuvent parfois gâcher la visite, un filet de protection assure d’apprécier le site à sa juste valeur.

  • VINDBELGJARFJALL : Haut d’à peine plus de 500 mètres, le Vindbelgjarfjall offre des vues impressionnantes sur le lac de Myvatn et ses pseudo-cratères. Le sentier pour le sommet débute au sud du pic.
  • MUSÉE DES OISEAUX : Le musée ornithologique Sigurgeir est un bâtiment moderne au toit végétalisé qui possède une impressionnante collection d’oiseaux empaillés. Vous pourrez trouver toutes les espèces islandaises dont les nombreuses races de canards qui peuplent le lac de Myvatn.
  • STORAGJA & GRJOTAGJA : Ces deux failles contiennent de l’eau chauffée par la présence de lave sous-jacente dans la région. La seule qui peut tolérer une courte baignade des pieds est celle de Grjotagja qui n’est pas remplie d’algues toxiques.
  • HVERFJALL : Au bout d’une piste accessible mais recommandée aux 4×4, le cratère de cendre de Hverfjall forme un beau point de vue sur les environs. Vieux de presque 3 000 ans, ce cratère mesure seulement 450 mètres de haut.
  • DIMMUBORGIR : Impressionnant champ de lave dont ressortent de nombreuses figures abstraites faites de roche, le « château noir », ou Dimmuborgir, est très populaire. Son intérêt est cependant limité à nos yeux.
  • HOFDI : Anciens promontoires de lave aujourd’hui parsemés d’arbres et de vie sauvage. Entre les petits lacs et les îlots de lave, des colonnes basaltiques se dressent vers le ciel.
  • SKUTUSTADAGIGAR : Magnifique péninsule de terre composée de multiples pseudo-cratères, Skutustadagigar est un des plus beaux endroits du lac de Myvatn. La présence de nombreuses mouches peut parfois gâcher la fête. Pensez à prendre un filet fin pour vous couvrir la tête.
  • LOFTHELLIR : Cette caverne à l’emplacement bien gardé n’est accessible que par un tour organisé, à moitié pour la protéger et à moitié pour les retombées financières qu’elle procure. Remplie de stalactites et de stalagmites de glace, cette caverne est un des plus beaux endroits de la région mais s’y rendre s’avère onéreux.

Hverir : Phénomènes géothermiques.

En partant vers l’est du lac de Myvatn et de la ville de Reykjahlid, le visiteur entre dans une zone géothermique impressionnante. Entre les différentes piscines de boue en ébullition et les eaux chaudes sulfureuses d’une source toute proche, le meilleur site reste toutefois les bains chauds naturels de Myvatn qui surpassent à nos yeux le « Lagon Bleu » proche de Reykjavik.

  • BJARNARFLAG : Bjarnarflag est un site géothermique qui aurait dû accueillir une centrale géothermique. En partie à cause de l’éruption du Krafla durant les années 1980, le projet fut abandonné. Aujourd’hui, une usine de roche fossile est en place à proximité d’un lagon plein de souffre qui est aussi beau que toxique.
  • MYVATN NATURE BATHS : Peut-être les plus beaux et les plus agréables bains d’Islande, les Myvatn Nature Baths sont une attraction incontournable pour qui visite la région. La vue depuis les bassins est superbe et il est possible de commander des bières au guichet d’entrée pour qu’elles vous soient servies durant votre baignade.
  • HVERIR : Ce site regroupe d’intéressants phénomènes géologiques comme des piscines de boue bouillonnante et des fumerolles imposantes. La colline à proximité peut être grimpée mais l’intérêt principal du site réside dans les surprenantes formations de la plaine.

Krafla : Volcan destructeur.

Le paysage autour du Krafla est sûrement le plus désolé du pays et cela se comprend au vu de la taille inimaginable des coulées de lave issues de ses récentes éruptions. La zone volcanique reste active aujourd’hui mais le risque d’éruption est faible et le volcan est sous surveillance constante.

  • CENTRALE GÉOTHERMIE : La centrale de Krafla est une des plus importantes du pays et permet de fournir électricité et eau de chauffages à de nombreux foyers islandais. Une exposition à l’intérieur permet de comprendre le fonctionnement d’une telle usine.
  • VITI : Le cratère principal du Krafla se nomme Viti et offre une bien belle surprise à qui se rendra jusqu’à son sommet. Un lac d’une eau bleue turquoise occupe actuellement le fond du cratère et s’avère particulièrement photogénique. La vue sur le champ de lave de Leirhnjuku est particulièrement belle.
  • LEIRHNJUKU : Aussi impressionnant que dangereux, ce site propose des vues imprenables sur le coulées de lave de la vallée et sur les lacs sulfureux alentours. Après avoir atteint le bout de la courte marche menant au sommet du cratère de Leirhnjuku, vous pourrez témoigner de la désolation des alentours et de leur étrange beauté.

TARIFS     45/100

Seule région habitée des hautes terres et site touristique particulièrement populaire, le lac de Myvatn et les champs de lave du Krafla aux alentours sont des merveilles naturelles dont la visite est totalement gratuite. En revanche, l’ensemble des services qui gravitent autour sont plus onéreux ici que dans le reste du pays. Les distances liées à l’acheminent des marchandises dans la région expliquent en partie la hausse des prix. Une autre explication est la volonté de bénéficier de la manne touristique. En saison, les établissements hôteliers peuvent être pris d’assaut et les prix s’envoler en conséquence. Durant l’été, pensez à réserver votre hébergement pour ne pas payer plus que nécessaire.

HÉBERGEMENT 70/100

La région de Myvatn propose un certain nombre d’hébergements dont la qualité est très acceptable. De nombreux établissements jouissent d’un positionnement en pleine nature à proximité de centres d’intérêt et d’équipements touristiques. Voici une courte liste des hôtels et autre types d’hébergements qui sont les plus populaires dans la région.

Hébergement petit budget : Feroapjonustan Bjarg

Ce camping de Feroapjonustan Bjarg est bien placé au bord du lac et plutôt populaire. Cela peut entrainer un nombre important d’hôtes durant la pleine saison. Les équipements proposés sont basiques mais c’est l’opportunité la plus économique pour dormir sous tente et bénéficier d’une vue.

Hébergement rapport qualité prix : www.vogafjos.is – Guesthouse Vogafjos

Disposant d’une vue sur le lac de Myvatn absolument somptueuse, la Guesthouse Vogafjos est une auberge plus que confortable qui propose des chambres agréables et des petits déjeuners copieux. La traite des bestiaux peut être une des activités supplémentaires liées à cet établissement.

Hébergement rapport qualité prix : www.hotellaxa.is – Hôtel Laxa

Cet hôtel moderne au design rectangulaire s’ouvre sur un paysage somptueux. Les chambres sont décorées de manière contemporaine et proposent de vastes vues sur l’extérieur. Le restaurant et le bar sont réputés pour leurs produits de qualité. Seul bémol, l’établissement compte 80 chambres ce qui peut faire beaucoup de monde en saison.

FRÉQUENTATION     60/100

En islandais, Myvatn signifie « lac des mouches », un surnom porté à juste titre car leur présence peut parfois devenir intolérable. Attirées par les orifices faciaux, elles peuvent rapidement transformer une agréable visite en cauchemar. Prévoyez ou achetez un filet à mettre sur votre couvre-chef afin de limiter la gêne occasionnée. Concernant la fréquentation touristique, le lac de Myvatn est très prisé des visiteurs et de nombreux tours organisés y passent. Pour limiter la foule, venez à des horaires différentes comme les premières heures de la journée ou avec les derniers rayons du soir. De même, il est conseillé de visiter les bains tôt le matin car la plupart des groupes finissent leur journée par un plongeon relaxant dans ses eaux chaudes.

Meilleure saison :

Le climat du pays est emprunt de dualité. Seules deux saisons sont véritablement discernables. L’hiver est particulièrement rigoureux faisant la part belle au froid et à l’obscurité. L’été en revanche est plus doux et la lumière du jour semble ne plus en finir. S’il est préférable de visiter l’Islande entre Mai et Septembre, gardez en tête que le climat islandais peut changer très vite et la neige s’inviter même au plus fort de l’été. Prévoyez donc toujours des vêtements chauds et imperméables pur passer un bon séjour. Pour toute autre information sur le climat, référez vous à la page sur l’ Islande et aux graphiques météorologiques associés.

AUTHENTICITÉ 75/100

Rares sont les endroits où les forces telluriques destructrices sont aussi visibles et impressionnantes. Difficile de ne pas imaginer un monde de tourments caché au fond d’une des cavernes de lave noire du volcan Krafla. La beauté torturée de la région de Myvatn attire plus d’un visiteur mais en organisant les horaires de votre visite, vous pourrez éviter les foules et profiter pleinement de cette terre de feux et de cendres.

ITINÉRAIRE

QUE FAIRE AUX ALENTOURS

Myvatn : Voyage au pays du feu
Fantastique témoignage des puissances de la terre, la région du Myvatn est incontournable et doit faire partie de votre itinéraire si vous vous aventurez si loin au nord. Entre champs de lave, sites volcaniques et bains géothermiques, la diversité des lieux est tout simplement incroyable. Prenez le temps d'une visite et nous vous garantissons une expérience unique que vous ne regretterez pas.
Accessibilité65%
Activités75%
Tarifs45%
Hébergement70%
Fréquentation60%
Authenticité75%
POUR
  • Le volcan Krafla
  • Le lac de Myvatn
  • Les Myvatn nature baths
CONTRE
  • Les mouches
  • Les tarifs en hausse
  • Le monde en saison
65%Note Finale
Note des lecteurs: (0 Votes)
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

CommentLuv badge