La beauté de la terre du Landmannalaugar est de pouvoir associer les couleurs comme peu d’endroits au monde. Entre randonnées épiques et bains chauds dans un cadre fabuleux, pourquoi ne pas s’y rendre ?

CARTE DES LIEUX

SOMMAIRE

CARNET DE VOYAGE
À LA RECHERCHE DE L’ARC EN CIEL

BON À SAVOIR
UNE PEINTRE NATURELLE

INFORMATIONS PRATIQUES
ACCESSIBILITÉ
ACTIVITÉS
TARIFS
HÉBERGEMENT
FRÉQUENTATION
AUTHENTICITÉ

ITINÉRAIRE
QUE FAIRE AUX ALENTOURS

CARNET DE VOYAGE

À LA RECHERCHE DE L’ARC EN CIEL

Pour quelle raison voyageons-nous ? Cette question légitime possède bien des réponses et à chacun d’y apporter la sienne. De notre côté, nous sommes sur la route pour vivre l’extraordinaire, l’unique, l’inoubliable. Cette concordance entre un lieu et un événement, aussi infime soit-il, qui transforme une scène quotidienne en souvenir marquant. Cet instant puissant qui s’étale sur la mémoire comme une tache d’encre multicolore et y reste pour les années à venir. De cet ensemble de moments figés, nous retirons une sorte de plénitude, une richesse immatérielle que seule la mort pourrait nous arracher.

« De cet ensemble de moments figés, nous retirons une sorte de plénitude, une richesse immatérielle que seule la mort pourrait nous arracher. »

Une belle illustration de ces souvenirs indélébiles est venue s’ajouter à notre collection, un matin pluvieux d’Islande dans la région du Landmannalaugar. Malgré la couverture nuageuse nous nous sommes mis en route pour le lac volcanique de Ljotipollur réputé pour ses coloris fantastiques. Depuis la lèvre du cratère, la pluie semblait ne semblait pas vouloir s’arrêter et les teintes du paysage restaient ternes sous les nuages. Mais, en un instant unique et précieux, une trouée nuageuse illumina l’ancien volcan dans une ballet de couleurs. L’eau turquoise et la terre rouge ocre répondaient désormais aux nuances de l’arc en ciel qui venait de se former sous nos yeux.

BON À SAVOIR

UNE PEINTRE NATURELLE

Difficile de ne pas remarquer les couleurs fantastiques qui tapissent les montagnes du Landmannalaugar en général et la région du champ de lave de Laugahraun en particulier. L’association des couleurs présente en ce lieu est un des souvenirs les plus marquants du pays pour une vaste majorité de visiteurs. Dans cet endroit unique, d’innombrables éléments géologiques ont surgi des profondeurs de la terre pour composer ce saisissant tableau naturel. Sous l’effet des forces volcaniques à l’œuvre, la nature aurait-elle composé ici son plus beau tableau ?

« Sous l’effet des forces volcaniques à l’œuvre, la nature aurait-elle composé ici son plus beau tableau ? »

Si c’est le cas, les géologues connaissent la principale responsable de cette belle réussite. Les montagnes seraient principalement composées d’une roche volcanique nommée Rhyolite qui proviendrait de la solidification du magma en fusion issu du manteau terrestre. La particularité de la lave rhyolitique est sa viscosité directement liée à sa structure microlitique faite de minéraux piégés dans une pâte en fusion. À cause de la viscosité de la lave, la Rhyolite se solidifie lentement ce qui permet l’oxydation des minéraux venant des profondeurs de la terre. Le résultat est une chaîne de montagne absolument superbe aux tons ocres changeants.

INFORMATIONS PRATIQUES

ACCESSIBILITÉ      55/100

Du fait de sa grande popularité, le Landmannalaugar est particulièrement bien desservi par les transport routiers locaux. Une chance car toutes les pistes qui y mènent sont cahoteuses et interdites aux véhicules classiques. Les 4×4 de location peuvent s’y rendre mais nous vous encourageons à vérifier que votre véhicule est bien assuré pour emprunter les routes difficiles notées F. Si vous avez un doute, privilégiez le bus pour éviter tout désagrément et profiter de cette région magique.

Par la route : www.re.is/iceland-on-your-own – Bus Reykjavik Excursions (Anglais)

La compagnie de bus la plus connue du pays, « Reykjavik Excursions » propose des trajets en bus pour le Landmannalaugar depuis trois destinations principales et toutes les étapes sur le trajet. Bien évidement, il est possible de rejoindre la région depuis Reykjavik mais vous pouvez aussi le faire depuis Skaftafell et Myvatn. Avec votre propre véhicule, il est possible d’emprunter trois pistes différentes pour rallier le Landmannalaugar. La F208 venant du nord-ouest est de loin la plus praticable. Pour éviter une traversée de rivière inutile, garez-vous au parking à 1 kilomètre du refuge principal. En partant du sud-est, la F208 est la piste la plus difficile de la région et devrait être évitée par les conducteurs non-avertis. Enfin, il est également possible d’emprunter la F225 mais cela n’est pas conseillé non plus.

 

ACTIVITÉS      90/100

La majorité des activités présentes dans le Landmannalaugar sont liées à la randonnée. Pour votre confort, sachez que mis à part le très populaire trek du Laugavegurinn (voir ci-dessous), la majeure partie des lieux alentours sont peu fréquentés et absolument splendides. Les amateurs d’équitation auront également la possibilité de satisfaire leur passion dans un décor de rêve.

Ljotipollur : Lac de cratère.

Fantastique formation géologique, le lac de cratère de Ljotipollur est pour nous le plus beau spectacle du Landmannalaugar. La piste F208 passe à proximité mais vous pouvez également vous y rendre à pied en passant par le Nordurnamur.

Source chaudes : Le repos du randonneur.

Proche du refuge principal de Landmannalaugar, une rivière chauffée par les forces géothermiques de la région se déverse dans un bassin agréable qui peut toutefois être surpeuplé durant la pleine saison. Ceci-dit, se délasser dans les eaux chaudes de la source après la marche est toujours bienvenu.

Équitation : Chevauchée de rêve.

Durant les mois de Juillet et d’Août, vous pourrez chevaucher un destrier islandais dans les paysages du Landmannalaugar depuis le refuge principal. Pour des ballades plus longues, renseignez-vous dans les fermes aux alentours de la ville d’Hella.

Brennisteinsalda : Sommet bariolé.

Peut-être la randonnée courte (6,5 km) la plus gratifiante de la région même si elle est particulièrement prisée. Une fois en haut de cette montagne parsemée de fumerolles, la vue sur le champ de lave de Laugahraun et les montagnes environnantes est splendide.

Storihver : Lac géothermique.

En continuant (1h30 aller) sur le chemin de Thorsmork à partir de l’embranchement au pied du Brennisteinsalda, le lac géothermique de Storihver est une curiosité impressionnante.

Frostastadavatn : Lac des montagnes.

Une autre randonnée à la journée (3h aller) mène au lac de Frostastadavatn au nord du refuge principal. La lave et les formations rocheuses à proximité sont autant d’atouts pour visiter la région.

Laugavegurinn : Le trek le plus populaire.

La randonnée du Laugavegurinn relie le Landmannalaugar à la région de Thorsmork. La traversée passe par des paysages lunaires d’une rude beauté et dure en général quatre jours. Une dernière journée peut être ajoutée pour faire la liaison entre Thorsmork et Skogar où de magnifiques chutes d’eau très populaires vous attendent.

  • LANDMANNALAUGAR – HRAFNTINNUSKER : 12 km – 3,5h / Peut-être la plus facile des étapes du parcours, n’oubliez cependant pas de prendre beaucoup d’eau car vous n’en trouverez pas en chemin. Une bonne option pour rallonger cette étape et éviter les foules est de passer par Skalli.
  • HRAFNTINNUSKER – ALFTAVATN : 12 km – 4h à 5h / Sur la route du magnifique lac d’Alftavatn, des petits détours annexes sont envisageables à partir du point de départ Hrafntinnusker. Sodull (20 min) et Reykjafoll (1h) offrent de superbes panoramas sur la région.
  • ALFTAVATN – EMSTUR : 16 km – 6h à 7h / Durant cette étape, vous aurez besoin de traverser un cours d’eau important. Cela peut se faire à pied après avoir évalué le courant ou en 4×4 si vous avez la chance de tomber sur un véhicule qui vous fasse traverser. Depuis Emstur, une ballade annexe bien indiquée (1h) part pour le canyon verdoyant de Markarfljotsgljufur.
  • EMSTUR – THORSMORK : 15 km – 6h à 7h / La dernière étape voit un changement de paysage impressionnant entre les montagnes désolées du Landmannalaugar et les vallée verdoyantes de Thorsmork. Partez très tôt pour ne pas rater le bus de quatre heure de l’après-midi qui vous fait quitter les lieux. L’autre option est de passer un jour de plus dans la région ou de continuer vers Skogar.

TARIFS       55/100

Pénétrer le parc national du Landmannalaugar est entièrement libre de droit. En revanche, se loger sur place ne peut se faire que dans les espaces réservés afin de préserver le milieu naturel. Vu l’affluence qui résulte de la popularité du lieu, les tarifs d’hébergement sont plus élevés qu’ailleurs pour un confort moins important. Acheter des provisions sur place est possible en saison uniquement dans une petite épicerie qui pratique des tarifs à la hausse. Une bonne organisation peut donc diminuer vos frais sur place d’autant plus que marcher reste encore gratuit.

HÉBERGEMENT      65/100

La diversité des hébergements dans la région du Landmannalaugar est absolument nulle. Les autorités du parc gèrent l’unique logement situé au départ du trek de Laugavegurinn. Des refuges émaillent la longue marche de plusieurs jours et ne sont pas beaucoup plus agréables. En saison, il est indispensable de réserver sa place en avance afin d’avoir un couchage assuré. Malgré sa nature extrêmement limitée, cette offre est exceptionnelle car elle assure la préservation totale du milieu naturel du parc.

Hella – Hébergement rapport qualité prix : Camping Landmannalaugar

Bâtiments modernes permettant d’accueillir 85 personnes, vous y trouverez un bloc cuisine et douches pour un confort sommaire. Planter la tente dans l’espace réservé adjacent est également possible mais ne vous attendez pas à être seul. Les autres refuges le long du trek sont détaillés dans la partie activités.

FRÉQUENTATION      55/100

Le trek du Laugavegurinn est tout simplement la randonnée la plus convoitée du pays à l’heure actuelle. Durant les mois les plus chauds, c’est plus d’une centaine de tentes qui viennent compléter les maigres hébergements du lieu. La rivière géothermique est assaillie de randonneurs harassés et les chemins s’empruntent en file indienne. Une fois avancé sur le chemin, la fréquentation diminue un peu mais demeure importante. Même si cela n’entache pas la beauté du milieu naturel alentour, vous voila prévenu.

Meilleure saison :

Le climat du pays est emprunt de dualité. Seules deux saisons sont véritablement discernables. L’hiver est particulièrement rigoureux faisant la part belle au froid et à l’obscurité. L’été en revanche est plus doux et la lumière du jour semble ne plus en finir. S’il est préférable de visiter l’Islande entre Mai et Septembre, la région du Landmannalaugar est moins fréquentée avant Juillet et après Août. Garder en tête que le climat islandais peut changer très vite et la neige s’inviter même au plus fort de l’été. Prévoyez donc toujours des vêtements chauds et imperméables pur passer un bon séjour. Pour toute autre information sur le climat, référez vous à la page sur l’ Islande et aux graphiques météorologiques associés.

AUTHENTICITÉ      65/100

Difficile de juger de l’authenticité d’un lieu aussi contradictoire. D’un côté l’incroyable popularité touristique du site le submerge de visiteurs et le rend moins agréable. De l’autre, la splendeur de la nature en fait un des plus beaux endroits du pays sans aucune hésitation. Tout dépend de votre tolérance à l’effet de masse ou de la période à laquelle vous visitez les lieux. Pour notre part, nous avons apprécié le lieu malgré la très forte affluence lors de notre passage.

ITINÉRAIRE

QUE FAIRE AUX ALENTOURS

Landmannalaugar : Couleurs irréelles
Incontournable pour beaucoup, surpeuplée pour d'autres, tous s'accordent à dire que la région du Landmannalaugar est une des plus belles du pays. Pour les randonneurs, il s'agit d'un ancien paradis perdu aujourd'hui découvert mais dont la beauté n'a pas pris une ride. Si vous en avez la motivation, pourquoi ne pas partir sur le chemin de Thorsmork en début ou en fin de saison pour éviter les foules ?
Accessibilité55%
Activités90%
Tarifs55%
Hébergement65%
Fréquentation55%
Authenticité65%
POUR
  • Le lac de Ljotipollur
  • Les couleurs rhyolitiques
  • La vue du Brennisteinsalda
CONTRE
  • La piste d'accès
  • La foule de visiteurs
  • Le prix de la nourriture
64%Note Finale
Note des lecteurs: (0 Votes)
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

CommentLuv badge