Fantastique lagune glaciaire au sud-est du pays, Jokulsarlon est un lieu d’une force incroyable qui surprend et fascine. Quels sont les autres lieux à visiter autour de ce bijou de glace serti de roche ?

CARTE DES LIEUX

SOMMAIRE

CARNET DE VOYAGE
APPARITION CRISTALLINE

BON À SAVOIR
L’AGE DE GLACE

INFORMATIONS PRATIQUES
ACCESSIBILITÉ
ACTIVITÉS
TARIFS
HÉBERGEMENT
FRÉQUENTATION
AUTHENTICITÉ

ITINÉRAIRE
QUE FAIRE AUX ALENTOURS

CARNET DE VOYAGE

APPARITION CRISTALLINE

La portion sud-est de la route circulaire est sûrement la plus monotone du pays. Les montagnes glacières se répètent à l’infini jusqu’à l’horizon sans véritable beauté tandis que les « Sandar » s’étirent jusqu’à la mer, plats et ennuyeux. Ce terme islandais désigne les interminables plaines de gravier provenant de l’érosion rocheuse qu’exercent continuellement les glaciers durant leur cycle de vie. Les roches ainsi arrachées à la montagne par la glace sont acheminées vers la mer grâce aux rivières glacières et s’entassent en plage désolée de sable noir et grossier.

« D’abord forme indécise puis lame aiguisée se détachant de la plaine, une statue de glace haute d’une vingtaine de mètres absorbait désormais notre regard. »

A force de scruter l’horizon linéaire, la route semblait s’allonger, interminable sur un sol sans arbre. D’abord forme indécise puis lame aiguisée se détachant de la plaine, une statue de glace haute d’une vingtaine de mètres absorbait désormais notre regard. A mesure que notre véhicule s’avançait vers la lagune glaciaire de Jokulsarlon, une multitude de figures géométriques gelées s’élevait devant nous. Les blocs de glace détachés de la langue du glacier par la fonte estivale s’offraient en spectacle, innombrables et uniques.

BON À SAVOIR

L’AGE DE GLACE

Immense lac pro-glaciaire né du retrait d’une des langues gelées de la calotte de Vatnajökull, Jokulsarlon est le lieu de vêlage le plus important du pays. Ce terme, qui désigne le phénomène de décrochement d’immenses blocs de glace, est particulièrement intense en été. Le nombre et la taille des icebergs dérivant sur la lagune est donc proportionnel à la hausse des températures. Ceux-ci dérivent ensuite vers la mer pour y finir leur vie en se fondant dans l’eau salée.

« [Les icebergs] dérivent ensuite vers la mer pour y finir leur vie en se fondant dans l’eau salée. »

La lagune étant un lieu de mélange entre eau salé et eau douce, de nombreux poissons s’y retrouvent pour profiter de l’abondance de nourriture en eau saumâtre. Cela a pour conséquence d’assurer de grandes réserves de nourriture, favorisant ainsi le développement d’importantes colonies d’oiseaux aux abords de Jokulsarlon. Autre prédateur, le phoque arctique est souvent observable à l’embouchure entre le lac et la mer où il se nourrit aisément. Gardez un œil ouvert et vous aurez peut-être la chance d’apercevoir une petite tête grise entre les blocs de glace.

INFORMATIONS PRATIQUES

ACCESSIBILITÉ     85/100

La lagune de Jokulsarlon est facilement accessible par la route circulaire à moins de 400 kilomètres à l’est de Reykjavik. Vous pourrez vous y rendre avec votre propre véhicule, qu’il soit 4×4 ou non, ainsi qu’avec le bus. L’aéroport le plus proche est situé à Hofn à 75 kilomètres à l’ouest du lac glaciaire.

Par la route : www.re.is – Bus Reykjavik Excursions (Anglais)

Le moyen le plus facile pour visiter l’Islande est la location d’un véhicule afin de pouvoir explorer librement le pays. Nous recommandons un tout-terrain permettant d’accéder à l’intégralité des pistes du pays. La compagnie de bus la plus connue du pays est « Reykjavik Excursions » qui propose des trajets pour se rendre à Jokulsarlon depuis la ville de Hofn et le centre des visiteurs du parc de Skaftafell. Ces lignes incluent toutes un arrêt d’une heure environ à la lagune mais ce dernier peut s’avérer court si le lieu vous attire. Dans ce cas, dormir sur place grâce à votre propre matériel de camping peut être intéressant.

Par les airs : www.eagleair.is – Eagle Air Iceland (Anglais)

Pour vous rapprocher au maximum de Jokulsarlon par les airs, la compagnie Eagle Air Iceland propose, entre autres, des vols entre Hofn et la capitale du pays. Depuis la petite ville de Hofn, vous devrez louer un véhicule ou prendre le bus pour rallier la lagune.

 

ACTIVITÉS      75/100

La majorité des activités à proximité de Jokulsarlon se tournent vers l’observation de la lagune et des icebergs qui défilent sur ses eaux. Vous pourrez également profiter de sites semblables mais moins connus situés à proximité. Les amateurs de sports de neige auront la possibilité de conduire une motoneige pour la première fois ou de faire de la jeep sur la glace.

Jokulsarlon : La reine des lagune.

Ce magnifique lac pro-glaciaire qui s’avère être le plus profond d’Islande est une véritable merveille. Les milliers d’icebergs qui composent sa surface durant les mois estivaux en font une attraction inoubliable. Avec un peu de chance, vous pourrez même y observer des phoques en quête de nourriture à l’embouchure de la lagune. Garez votre voiture au parking à côté du pont si vous souhaitez faire un tour en bateau ou plus loin vers l’ouest afin d’éviter les foules.

Circuit en bateau : www.icelagoon.com – Ice Lagoon

Deux options sont possibles pour voguer sur les ondes froides de la lagune. La première est un bateau amphibie qui s’élance depuis le parking avant de plonger dans l’eau et d’avancer entre les blocs de glace. L’affluence est importante et les départs sont nombreux. L’autre option implique de petits zodiacs moins confortables mais offrant une expérience plus privilégiée étant donné leur nombre réduit de passagers. Certains départs proposent même de se rendre jusqu’au glacier par les eaux afin d’en contempler la surface faite d’éperons glacés.

Caverne de glace : Guide to Iceland (Français)

Durant l’hiver, entre les mois de Novembre et Mars, ne ratez pas l’occasion de pénétrer dans une caverne de glace au sein du fameux Vatnajokull. Facile d’accès et spectaculaire, cette expérience est un incontournable de la région à ne manquer sous aucun prétexte. La compagnie Guide to Iceland propose un service sérieux et s’engage à vous rembourser la différence si vous trouvez moins cher ailleurs. Le départ se fait depuis  le Jokulsarlon Café à proximité de la lagune.

Fjallsarlon & Breidarlon : Lagunes secrètes.

Moins impressionnantes que Jokulsarlon, les lagunes de Fjallsarlon et Breidarlon sont néanmoins plus difficiles d’accès, moins connues et donc moins visitées que l’attraction principale de la région. En partant vers l’est du pont de Jokulsarlon, un piste en terre réservée aux 4×4 avec un panneau indiquant Fjallsarlon permet de se rendre aux deux lagunes. Si vous souhaitez aller à Fjallsarlon prenez ensuite à gauche au seul embranchement et à droite pour se rendre à Breidarlon. Enfin, si vous ne disposez pas d’un véhicule capable de surmonter la piste cahoteuse, l’aire de stationnement pour visiter Fjallsarlon est située à seulement un kilomètre de la route principale.

Thorbergssetur : www.thorbergur.is- Centre culturel.

Érigé en l’honneur de Thorbergur Thordarson, écrivain célèbre originaire de la région, ce centre culturel accueille des expositions temporaires en plus de rendre hommage au personnage. Le délicieux café-restaurant est une autre bonne raison de s’arrêter dans la région.

Joklasel : www.glacierjeeps.is – Glacier et aventure.

Si l’idée d’associer sports mécaniques et calotte glaciaire vous intéresse, le refuge de Joklasel est le lieu de prédilection de la région pour s’y essayer. Enfourchez une moto-neige ou passez derrière le volant d’une super jeep et partez à l’assaut de pistes enneigées. Les tarifs sont particulièrement élevés pour le temps passé en selle et les véhicules se suivent tout au long de l’expérience. Ne vous engagez dans l’aventure que si cette perspective ne vous rebute pas.

TARIFS      65/100

Comme partout en Islande, l’accès aux parc nationaux et autres sites naturels est entièrement libre de droits. Observer la lagune glacière et randonner aux alentours est donc entièrement gratuit. La principale activité payante de la région est la visite de la lagune en bateau à moteur et son prix est plutôt correct. Cependant, notez qu’il n’est pas nécessaire d’emprunter un bateau pour profiter pleinement de la vue sur les blocs de glace les plus proches du bord. À proximité, vous pourrez également faire de la moto-neige mais les tarifs pour ce type d’excursion sont largement disproportionnés en comparaison au temps passé en selle.

HÉBERGEMENT     45/100

L‘absence d’hébergements à proprement parler autour de la lagune peut s’avérer problématique. Si vous tenez absolument à dormir sur place, le camping est toléré autour de la lagune mais les températures peuvent être très froides même en été. Le visiteurs venant en camping pourront rester sur le parking à proximité du pont sans soucis. Pour les voyageurs recherchant un hôtel dans la région, voici le meilleur choix à proximité de Jokulsarlon.

Hébergement rapport qualité prix : http://www.fosshotel.is – Fosshotel Vatnajokull

Au nord d’Hofn à une petite centaine de kilomètres de la lagune, cet hôtel bien tenu et particulièrement charmant est la meilleure option d’hébergement de la région. Les belles vues sur la nature à l’extérieur rajoutent au charme de l’endroit et le bar / restaurant est très appréciable.

FRÉQUENTATION      60/100

La lagune glaciaire de Jokulsarlon est particulièrement prisée des visiteurs et leur nombre peut parfois être impressionnant. Cependant, la majorité des touristes se regroupent au niveau du pont près de l’embouchure lacustre. Si vous souhaitez vous isoler, envisagez de vous garer à distance du pont à l’ouest de ce dernier. De là, vous pourrez avoir une vue sur la lagune tout aussi impressionnante mais loin de la foule. La petite lagune de Fjallsarlon, moins impressionnante mais moins connue est également une bonne option pour se retrouver presque seul.

Meilleure saison :

Le climat du pays est emprunt de dualité. Seules deux saisons sont véritablement discernables. L’hiver est particulièrement rigoureux faisant la part belle au froid et à l’obscurité. L’été en revanche est plus doux et la lumière du jour semble ne plus en finir. S’il est préférable de visiter la région entre Mai et Septembre, il faut garder en tête que le climat islandais peut changer très vite et la neige s’inviter même au plus fort de l’été. Prévoyez donc toujours des vêtements chauds et imperméables pur passer un bon séjour. Pour toute autre information sur le climat, référez vous à la page sur l’ Islande et aux graphiques météorologiques associés.

AUTHENTICITÉ      75/100

Même si de nombreux touristes se rassemblent quotidiennement autour de l’embouchure de la lagune, le spectacle offert par la fonte naturelle du glacier est particulièrement impressionnant. Le domaine des possibles en matière de randonnée est intéressant et accessible ce qui vous permettra d’avoir une expérience unique et authentique si vous le souhaitez. Enfin, l’absence d’hébergements à proximité immédiate de Jokulsarlon en font un lieu de passage où les visiteurs ne s’attardent pas. Libre à vous d’installer votre tente plus ou moins loin du glacier pour vivre votre propre aventure nordique.

ITINÉRAIRE

QUE FAIRE AUX ALENTOURS

Jokulsarlon : Le monde des glaces
Facilement accessible par la route circulaire et relativement proche de la capitale, la lagune glaciaire de Jokulsarlon est un des incontournables de la région si ce n'est du pays. Voir se déplacer vers la mer des montagnes de glace aux formes uniques est un spectacle puissant dont on ne se lasse pas. Enfin, de nombreuses randonnées sont envisageables pour découvrir la région sous un autre visage.
Accessibilité85%
Activités75%
Tarifs65%
Hébergement45%
Fréquentation60%
Authenticité75%
POUR
  • Les icebergs
  • Les ballades
  • La faune locale
CONTRE
  • Pas d'hébergements
  • Le froid glaciaire
  • La météo aléatoire
68%Note Finale
Note des lecteurs: (0 Votes)
0%

2 Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

CommentLuv badge