Parmi tous les spectacles naturels qu’offre l’Islande, les cascades du canyon de Jokulsargljufur sont un des plus saisissants. Que faire dans la région après avoir pris le temps d’admirer les Dettifoss ?

CARTE DES LIEUX

SOMMAIRE

CARNET DE VOYAGE
APPARITION CRISTALLINE

BON À SAVOIR
LA CASCADE DES CASCADES

INFORMATIONS PRATIQUES
ACCESSIBILITÉ
ACTIVITÉS
TARIFS
HÉBERGEMENT
FRÉQUENTATION
AUTHENTICITÉ

ITINÉRAIRE
QUE FAIRE AUX ALENTOURS

CARNET DE VOYAGE

PAYS DE CONTRASTE

Sortant tout juste de la région du Myvatn, nous étions habitués à voir d’immenses étendues désolées et envahies de lave. Les fumerolles sortant du sol nous paraissaient désormais normales et l’odeur du souffre ne nous surprenait plus. Notre prochain arrêt, à quelques dizaines de kilomètres de là, ne pouvait pas être bien différent. Mais quelle surprise dès les premiers regards jetés sur les paysages aux alentours de Jokulsargljufur. Loin des plaines désertes écorchées par l’activité volcanique de notre planète, la région dans laquelle nous venions de pénétrer était presque luxuriante.

« À chaque nouvel épisode volcanique, une partie du paysage est transformée comme un tableau sur lequel un peintre ajouterai sans cesse des détails. »

Le long d’un immense canyon courant sur presque 30 kilomètres, des quantités impressionnantes d’eau descendaient en de multiples cascades permettant un important développement végétal. La présence d’arbres, pourtant rares sur le sol volcanique, donnerai presque l’impression d’avoir changer de pays. Grâce à ce contraste, nous avons enfin saisi comment les paysages d’Islande se formaient depuis toujours. À chaque nouvel épisode volcanique, une partie du paysage est transformée comme un tableau sur lequel un peintre ajouterai sans cesse des détails. Après des millénaires d’ajouts et de superpositions, les parties du tableau n’ont plus rien à voir les unes avec les autres et génèrent presque aléatoirement la magnifique diversité naturelle du pays.

BON À SAVOIR

LA CASCADE DES CASCADES

Pays de glace et d’eau vive, l’Islande possède d’innombrables cascades dont beaucoup sont d’une beauté saisissante. Une seule pourtant met le visiteur aux prises avec la force de la nature et la beauté des éléments déchaînés. Les célèbres Dettifoss offrent un spectacle d’une telle violence et d’une telle majesté à la fois qu’elle méritent pour nous le titre de plus belle cascade du pays. Issues d’un écroulement au niveau de la faille dorsale qui coupe l’Islande en deux du nord au sud, les Dettifoss sont le point d’orgue de toute visite dans la région de Jokulsargljufur.

« Les célèbres Dettifoss offrent un spectacle d’une telle violence et d’une telle majesté à la fois qu’elle méritent pour nous le titre de plus belle cascade du pays. »

Si la hauteur des chutes reste respectable avec 44 mètres de dénivelé effacé en un seul tombant d’eau, c’est avant tout le débit des Dettifoss qui les rend si impressionnantes. En moyenne, 200 mètres cubes d’eau se précipitent dans le vide à chaque seconde et il ne faudrait pas plus de 12 secondes à la nature pour remplir une piscine olympique. La puissance est telle qu’une élévation de la température de l’eau peut être constatée entre le haut et le bas des chutes à cause de la violence de l’impact sur le sol en contrebas. La puissance de l’érosion à l’œuvre est aussi importante que la quantité de débris charriés en permanence par le courant.

INFORMATIONS PRATIQUES

ACCESSIBILITÉ     60/100

Située à l’est de Myvatn, la région de Jokulsargljufur est composée d’un long canyon s’étirant du nord au sud sur plus de 30 kilomètres. Deux routes asphaltées rejoignent les extrémités : la route circulaire 1 passe au sud tandis que la route 85 qui longue la côte dessert le nord. Les différents points d’intérêt sont situés de part et d’autre du canyon et sont reliés par des routes non goudronnées. La route 864 à l’est du canyon est en très mauvais état et nécessite un véhicule adapté. La route ouest est partiellement goudronnée jusqu’aux Dettifoss, ensuite, elle se transforme en piste de terre dont l’état est variable mais généralement meilleur que la piste est. Un véhicule 4×4 est toutefois recommandé si vous voulez explorer cette région.

Par la route : www.re.is – Bus Reykjavik Excursions (Anglais)

Avoir son propre véhicule de location, de préférence tout-terrain, est un plus indéniable pour visiter l’Islande en général et la région de Jokulsargljufur en particulier. Cependant, les voyageurs indépendants pourront prendre les bus de Reykjavik Excursions qui desservent la route longeant l’ouest du canyon. Les départs de Myvatn sont fréquents et pratiques.

Par les airs : www.eagleair.is – Eagle Air Iceland (Anglais)

Pour vous rapprocher au maximum de Jokulsargljufur par les airs, la compagnie Eagle Air Iceland propose des vols entre Husavik et la capitale nationale. Depuis la petite ville de Husavik, vous devrez louer un véhicule ou prendre le bus pour rallier les différents points d’intérêt autour du canyon.

 

ACTIVITÉS     60/100

L‘ensemble des points d’intérêt dans la région du Jokulsargljufur se trouvent de part et d’autre du canyon qui s’étire sur 30 kilomètres du nord au sud de la région. La randonnée la plus prisée descend le canyon sur une trentaine de kilomètres et peut s’effectuer en deux grosses journées. Préférez le sens nord-sud en démarrant au centre des visiteurs d’Asbyrgi car cet itinéraire offre un dénivelé négatif et de plus belles vues. Le point de camping autorisé est Vesturdalur à 12 kilomètres au sud et la seconde étape mène jusqu’au Dettifoss encore 18 kilomètres plus loin. Voici une liste des principaux lieux à voir qui sont accessibles en véhicule.

Asbyrgi : Canyon en demi-cercle.

Long de 3,5 kilomètres, ce canyon protège des vents une forêt de bouleaux dont la taille est rare en Islande. En effet, le sol volcanique très peu compact ne favorise pas le développement de plantes hautes qui ne peuvent s’enraciner correctement et sont sujettes à l’arrachage. Depuis le parking le plus au sud à l’intérieur du canyon, différents chemins mènent à des points de vues. Pour avoir une bonne vue sur la gorge du canyon, choisissez le sentier ouest.

Raudholar : Cratères et cônes volcaniques.

Depuis le parking de Raudholar une boucle de cinq kilomètres permet d’accéder aux différents cônes de cendres du site. Les couleurs vives qui maculent la région rendent la visite des plus spectaculaires.

Hljodaklettar : Colonnes basaltiques.

Sous les forces volcaniques incommensurables de la région de Jokulsargljufur, des colonnes basaltiques aux formes improbables se sont formées au niveau de Hljodaklettar. La boucle principale fait quatre kilomètres à partir du parking pour véhicule et passe par toutes les formations intéressantes. La principale est une grotte nommée Kirkjan qui est issue du plissement de la couche de lave. Un mur en motif de nid d’abeille porte le nom de Trollid et mérite également le coup d’oeil.

Karl og Kerling : Trolls pétrifiés.

Ces formations rocheuses singulières en bordure de rivière seraient deux trolls pétrifiés par les rayons du soleil. Pour se rendre à cet endroit, pas de parking mais un chemin de randonné de cinq kilomètres aller depuis la piste ouest.

Homatungur : Cascades et falaises.

Depuis le parking, deux options s’offrent à vous pour observer la région. Soit vous empruntez le sentier montant qui mène à un point de vue sur la rivière, soit vous partez pour la boucle de quatre kilomètres et demi au milieu de formations rocheuses et de petites cascades.

Dettifoss : La cascade des cascades.

D’une puissance à couper le souffle, les Dettifoss sont potentiellement les plus belles chutes du pays et certainement les plus impressionnantes. La route goudronnée qui mène au point de vue sur la rive ouest permet de s’y rendre facilement depuis la route circulaire. Si vous passez dans la région, n’hésitez pas à faire les quelques kilomètres qui vous séparent de cette merveille naturelle.

Selfoss : La petite sœur des Dettifoss.

Plutôt belle mais incomparable avec sa grande sœur, la cascade de Selfoss mérite cependant une petite visite depuis le parking principal. Nous vous conseillons d’aller la voir avant celle des Dettifoss afin de l’apprécier à sa juste valeur et pas en comparaison avec cette dernière qui est bien plus impressionnante.

TARIFS     50/100

Toute la zone naturelle de Jokulsargljufur est entièrement gratuite ce qui assure un véritable confort pour les visiteurs. Dans la région, peu de points de ravitaillement existent et les tarifs sont dans la moyenne islandaise. Pour l’hébergement, il en va de même malgré la forte concentration touristique autour des Dettifoss. Souvent un lieu de passage, rarement un point d’arrêt, les alentours de Jokulsargljufur ne sont pas plus onéreux qu’ailleurs en Islande ce qui est déjà relativement cher.

HÉBERGEMENT     45/100

Dans la région de Jokulsargljufur, les hébergements ne se bousculent pas. Les quelques chambres d’hôtes sont peu attractives et chères pour les prestations proposées. Si vous partez marcher sur plusieurs jours, des campings émaillent les sentiers et planter votre tente dans la nature ne posera pas de problèmes à condition d’être bien équipé et d’avoir fait des provisions. Si vous souhaitez dormir dans la région, nous vous conseillons de rester à proximité de Myvatn ou d’Husavik pour profiter d’établissements plus confortables.

Husavik – Hébergement rapport qualité prix : www.arbol.is – Guesthouse Arbol

Petite pension de neuf chambres dans le centre d’Husavik, la Guesthouse Arbol séduit par l’élégant du bâtiment et l’accueil chaleureux des propriétaires. Le petit déjeuner est un véritable délice pour un des meilleurs rapports qualité-prix de la ville.

Myvatn – Hébergement rapport qualité prix : www.vogafjos.is – Guesthouse Vogafjos

Disposant d’une vue sur le lac de Myvatn absolument somptueuse, la Guesthouse Vogafjos est une auberge plus que confortable qui propose des chambres confortables et des petits déjeuners copieux. La traite des bestiaux peut être une des activités supplémentaires liées à cet établissement.

FRÉQUENTATION     60/100

Les majestueuses Dettifoss sont sur l’ensemble des itinéraires touristiques et il n’est pas dur de comprendre pourquoi. Leur beauté et leur puissance sont indéniablement attractives et il serait dommage de passer à côté d’un tel site naturel même si cela signifie se retrouver en groupe souvent important. Le reste de l’immense canyon est en revanche bien moins fréquenté. La route se transforme en piste et les distances augmentent ce qui décourage une grande partie des visiteurs dans leur progression vers le nord à la recherche des secrets du Jokulsargljufur.

Meilleure saison :

Le climat du pays est emprunt de dualité. Seules deux saisons sont véritablement discernables. L’hiver est particulièrement rigoureux faisant la part belle au froid et à l’obscurité. L’été en revanche est plus doux et la lumière du jour semble ne plus en finir. S’il est préférable de visiter la région entre Mai et Septembre, il faut garder en tête que le climat islandais peut changer très vite et la neige s’inviter même au plus fort de l’été. Prévoyez donc toujours des vêtements chauds et imperméables pur passer un bon séjour. Pour toute autre information sur le climat, référez vous à la page sur l’ Islande et aux graphiques météorologiques associés.

AUTHENTICITÉ     60/100

L‘intensité des forces de la nature à l’œuvre dans le Jokulsargljufur est incontestable. Les Dettifoss en sont un bel exemple et leur majesté suffit à assurer l’authenticité de la région. Pourtant c’est bien cette partie du canyon qui est la plus équipée pour recevoir le tourisme. Cela signifie que le reste de la région est laissé en l’état, prêt à être découvert par le visiteur intrépide qui possède un véhicule adapté à la piste ou ayant simplement la volonté d’entreprendre une longue et gratifiante marche de plusieurs jours.

ITINÉRAIRE

QUE FAIRE AUX ALENTOURS

Jokulsargljufur : Royaume de l'eau tombante
Proches de la route principale à l'est de Myvatn, les Dettifoss sont un point de passage incontournable de tout voyage dans le nord de l'lslande. Leur puissance incommensurable en fait, à nos yeux, les plus belles chutes du pays. Le voyageur ayant du temps et l’envie de découvrir un paysage de verdure et de basalte s'aventurera plus en avant dans le canyon et découvrira un à un les secrets du Jokulsargljufur.
Accessibilité60%
Activités60%
Tarifs50%
Hébergement45%
Fréquentation60%
Authenticité60%
POUR
  • Les Dettifoss
  • La forêt de bouleaux
  • Les sculptures basaltiques
CONTRE
  • Le paysage contrasté
  • La météo pluvieuse
  • L'état de la piste à l'est
56%Note Finale
Note des lecteurs: (0 Votes)
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

CommentLuv badge