Région la plus visitée d’Islande, le cercle d’or n’en demeure pas moins une composition unique de nature sauvage à quelques pas de Reykjavik. Quels sont les endroits à ne pas rater proches de la capitale ?

CARTE DES LIEUX

SOMMAIRE

CARNET DE VOYAGE
DU POUR ET DU CONTRE

BON À SAVOIR
L’HONNEUR D’UN PEUPLE

INFORMATIONS PRATIQUES
ACCESSIBILITÉ
ACTIVITÉS
TARIFS
HÉBERGEMENT
FRÉQUENTATION
AUTHENTICITÉ

ITINÉRAIRE
QUE FAIRE AUX ALENTOURS

CARNET DE VOYAGE

DU POUR ET DU CONTRE

Débarquer sur le parking à proximité des célèbres chutes de Gulfoss nous a presque coupé le souffle. Cela faisait presque trois semaines que nous n’avions pas vu une telle concentration de population en un même endroit. Entre la centaine de voitures présente et les dizaines de car de visiteurs stationnés sur l’asphalte, la visite promettait d’être rapide. Non pas que les chutes d’eau ne méritent pas le coup d’oeil mais à cause de l’affluence insupportable qui obligeait tout le monde à marcher en file indienne. Serait-il possible que les grands espaces et la nature sauvage d’Islande nous aient ramenés à l’état sauvage ?

« Serait-il possible que les grands espaces et la nature sauvage d’Islande nous aient ramenés à l’état sauvage ? »

Le cercle d’or étant à un jet de pierre de la capitale, l’activité touristique y bat des records nationaux. Le voyageur à la recherche de solitude et de grands espaces peut passer son chemin. Cela dit, impossible de nier les quelques attraits incontournables de la région comme le geyser de Strokkur. Voir l’eau cristalline issue des entrailles de la terre s’élever sous l’effet de la chaleur géothermique est un spectacle presque unique au monde. Pas surprenant que le mot « geyser » vienne du nom de la petite localité de Geysir qui accueille cet impressionnant phénomène.

BON À SAVOIR

L’HONNEUR D’UN PEUPLE

Descendant des célèbres vikings de Norvège, le peuple islandais possède plus d’une raison d’être fier du chemin accompli par les leurs. En plus d’avoir su survivre dans un environnement pour le moins hostile, les habitants de l’île sont les premiers d’Europe à avoir constitué un parlement pour édicter les lois et gérer les conflits. Nommé « Althing », cette assemblée de chefs de clans se serait rassemblée pour la première fois aux alentours de l’an 930 soit plus de 800 ans avant la révolution française. Quel plus beau site pour un évènement de cette ampleur que la région de Thingvellir.

« La symbolique est d’autant plus forte que Thingvellir est localisé à même la faille entre les plaques tectoniques européenne et américaine. »

La symbolique est d’autant plus forte que Thingvellir est localisé à même la faille entre les plaques tectoniques européenne et américaine. Comme un message aux deux futures civilisations, le peuple islandais venait de franchir un pas dans la capacité des hommes à vivre ensemble. Si le folklore populaire affirme que la longue crevasse à côté du rocher du parlement est en fait la faille tectonique, il n’en est rien. Cette dernière est bien plus large et contient même l’immense lac de Thingvallavatn. En réalité, le lieu de l’ancien parlement est sur le versant américain de la faille et vous pouvez en voir le versant européen à l’horizon de l’autre côté du lac.

INFORMATIONS PRATIQUES

ACCESSIBILITÉ      75/100

Depuis Reykjavik, l’ensemble des points d’intérêt du cercle d’or sont facilement accessibles. Vous pouvez emprunter les bus locaux pour vous y rendre mais avoir son propre véhicule reste indiscutablement la meilleure option. La route est asphaltée sur la majeure partie du cercle d’or mais les voyageurs souhaitant sortir des sentiers battus privilégieront la location d’un 4×4. Des excursions à la journée ou sur plusieurs jours au départ de Reykjavik existent également si vous souhaitez vous laisser guider.

Par la route : www.re.is/iceland-on-your-own – Bus Reykjavik Excursions (Anglais)

La compagnie la plus connue du pays est « Reykjavik Excursions », ses bus blancs sillonnent l’Islande et une ligne spéciale est dédiée aux points les plus importants du cercle d’or. Rallier Thingvellier, Geysir et Gulfoss depuis Reykjavik est désormais un jeu d’enfant. Pour visiter d’autres endroits moins connus, vous devrez avoir recours à un tour ou à la location d’un véhicule.

ACTIVITÉS      60/100

Les trois sites principaux du cercle d’or, Thingvellir, Geysir et Gulfoss, sont tous dans un rayon de 100 kilomètres de la capitale. La visite de ces lieux qui méritent le détour malgré leur forte fréquentation peut se faire en une journée. Cela dit, il existe d’autres sites magnifiques et bien moins visités qui sont également dignes d’intérêt. Pourquoi ne pas rallonger un peu l’expérience et sortir des sentiers battus ? Au propre comme au figuré car certaines routes nécessitent obligatoirement un 4×4.

Thingvellir : Siège du premier parlement d’Europe.

Le parc national de Thingvellir possède plusieurs centres d’intérêt. Son histoire remarquable en fait partie au même titre que son cadre naturel spectaculaire. Une nuit sur place peut parfaitement être envisageable surtout si vous souhaitez vous adonner à la plongée.

  • THINGVALLABAER & THINGVALAKIRKJA : Seuls bâtiment importants de la plaine, ces constructions font partie intégrante de l’histoire nationale. Thingvallabaer, construite en 1930, commémore les 1000 ans de l’Althing : le parlement islandais. Non loin, Thingvalakirkja est la plus vieille église du pays ou du moins, les artefacts à l’intérieur car le bâtiment actuel date de 1859.
  • ALMANNAGJAl : Ce sentier vers la crête ouest de la faille arrive à un point de vue impressionnant où on peut contempler la faille dans son ensemble. Notez bien que le lac de Thingvallavatn est dans le lit de la faille et que l’autre côté s’étire à l’horizon vers l’est.
  • CENTRE MULTIMÉDIA : Situé en haut de la falaise, le centre multimédia de Thingvellir est un bâtiment moderne contenant de nombreuses explications interactives sur la formation géologique du pays ainsi que sur les détails de l’histoire locale.
  • PLONGÉE À SILFRA : Bien que très onéreuse, cette activité est réputée pour être une expérience unique. Victime de sa popularité, elle est également très demandée. Organisez vous pour plonger tôt le matin après avoir réservé la veille au centre multimédia ou faite l’excursion depuis Reykjavik.

Laugarvatn : www.fontana.is – Bains géothermiques Fontana.

Le principal attrait de cette bourgade est le nouveau centre de bain et bien-être de Fontana. Vous pourrez profiter des agréables piscines géothermiques ainsi que d’un sauna au cèdre particulièrement agréable. La baignade dans le lac est également une option car l’eau chaude s’y déverse par endroit et le réchauffe partiellement.

Geysir : Le geyser le plus actif au monde.

Geysir est le nom d’un des plus grands geysers du monde mais, aujourd’hui, rares sont les chanceux à pouvoir admirer la colonne d’eau de 80 mètres qu’il produit. En revanche, le geyser Strokkur situé juste à côté offre des spectacles naturels toutes les 10 minutes. Le panache d’eau ne mesure que 30 mètres de haut mais est tout de même très impressionnant. Notez la bulle gigantesque qui se forme à l’embouchure du geyser juste avant l’explosion.

Gullfoss : La star des cascades.

Magnifique au demeurant, la cascade à deux niveaux de Gullfoss dévale un canyon verdoyant. Lorsque le soleil fait son apparition, un arc-en-ciel se dessine dans les gouttelettes d’eau projetées en l’air. Un centre des visiteurs et un café permettent d’acheter des souvenirs et de se restaurer. Notez toutefois que cette région est incroyablement fréquentée et que l’Islande possède bien d’autres cascades spectaculaires.

Kerlingarfjoll : La paradis des randonneurs.

En dépassant Gullfoss par la chaotique route F35 réservée aux 4×4, le voyageur intrépide peut atteindre le Kerlingarfjoll. Cette région constellée de cascades et de sources chaudes est particulièrement propice à la randonnée. Le site principal est indiqué sous le nom de Hveravellir et se trouve à une centaine de kilomètres de Gullfoss. Notez qu’aucune station service ne se trouve sur la portion non goudronnée de la route.

Fludir : Cultures géothermiques.

Curiosité régionale, la petite ville de Fludir utilise la chaleur géothermique pour cultiver des champignons sous serre. Si le procédé vous intéresse, arrêtez-vous dans une de ces étranges cabanes de verre et demandez à visiter.

Stong : Habitation traditionnelle.

Les vestiges de la ferme de Gaukur Trandilsson, personnage des contes historiques islandais, sont situés à Stong au bout d’une piste en mauvais état. Cette visite s’adresse cependant plutôt aux amateurs d’archéologie et d’histoire. Les autres préféreront la reconstruction à l’identique de la ferme sur le site de Thodveldisbaerin. Bien plus photogénique, cette construction permet de se faire une idée précise des conditions de vie des premiers habitants de l’île.

Eyrarbakki : Village de pêcheur.

La principale attraction de ce petit village de pêcheur est une des plus anciennes maisons du pays nommée Husid. Dans le bâtiment, une exposition sur l’histoire florissante de la ville en temps que port de pêche est accessible. Le village voisin de Stokkseyri est également à voir pour son aspect pittoresque.

Tour organisé : Guide to Iceland (Français)

Si vous souhaitez passer par un tour organisé pour vous rendre dans le Cercle d’Or, Guide to Iceland propose des services plus que correctes et vous rembourse la différence si vous trouvez moins cher ailleurs.

TARIFS      55/100

La région étant particulièrement populaire, le nombre de visiteurs annuel est sans doute le plus important d’Islande. Pourtant, l’accès aux principaux sites à visiter est entièrement gratuit. Même l’offre en hébergement reste raisonnable sous l’effet de la concurrence liée au développement des infrastructures. En revanche, les activités nécessitant de l’équipement, comme la plongée par exemple, sont très coûteuses et feront hésiter la plupart des voyageurs. Au vu de la taille des groupes qui sont généralement formés pour ce type d’activité, le prix parait d’autant plus exorbitant.

HÉBERGEMENT      65/100

La proximité avec Reykjavik permet aux visiteurs du cercle d’or de choisir parmi une grande diversité les hébergements. Si il est possible de visiter les sites principaux en une journée depuis la capitale en y conservant sa chambre d’hôtel, voilà quelques options plébiscités sur la route. En plus de rallonger l’expérience, ces options vous permettront d’envisager de sortir des sentiers battus et de partir à l’aventure. Prudence cependant car s’éloigner des sites principaux requiert souvent un véhicule adapté du fait de la route qui est parfois mauvaise.

Thingvellir – Hébergement petit budget : Camping du parc national de Thingvellir

Pas particulièrement recommandé car très peuplé et sans grand attrait, le camping de Thingvellir est le seul endroit du parc où il est possible de planter sa tente et d’envisager une nuit économique. En saison, arrivez tôt pour vous assurer une place.

Thingvellir – Hébergement luxueux : www.ioniceland.is – Ion Luxury Adventure Hotel

Clairement un des hôtels les plus agréables de l’île, le Ion Luxury Adventure Hotel est d’ailleurs une réussite architecturale. Vaste baies vitrées avec vue et espaces confortables viendront compléter restaurant, bar, spa et salle de remise en forme.

Geysir – Hébergement rapport qualité prix : www.mengi-kjarnholt.com – Mengi Kjarnholt

Située quelques kilomètres à peine au sud de Geysir, la maison d’hôtes Mengi Kjarnholt est sûrement une des pensions les plus agréables de la région. Profitez du petit déjeuner typiquement islandais pour vous mettre au rythme de vie insulaire.

FRÉQUENTATION      35/100

Présente sur tous les itinéraires touristiques et à quelques kilomètres à peine de la capitale, la visite du cercle d’or est le point de passage obligatoire du pays. Les voyageurs en tour organisé et les visiteurs ne disposant que de peu de temps entreprennent presque tous cette boucle si populaire. Nulle part ailleurs en Islande ne verrez vous autant de touristes regroupés dans un espace si réduit. Restons toutefois objectif et n’oublions pas que nous sommes en Islande : la foule reste bien inférieure à d’autres endroits d’Europe.

Meilleure saison :

Le climat du pays est emprunt de dualité. Seules deux saisons sont véritablement discernables. L’hiver est particulièrement rigoureux faisant la part belle au froid et à l’obscurité. L’été en revanche est plus doux et la lumière du jour semble ne plus en finir. Si il est préférable de visiter l’Islande entre Mai et Septembre, garder en tête que le climat islandais peut changer très vite et la neige s’inviter même au plus fort de l’été. Prévoyez donc toujours des vêtements chauds et imperméables pur passer un bon séjour. Pour toute autre information sur le climat, référez vous à la page sur l’ Islande et aux graphiques météorologiques associés.

AUTHENTICITÉ     40/100

Malheureusement, l’affluence touristique record de la région a largement dilué l’aspect authentique des lieux à visiter. Certains sites sont toutefois incontournables comme Geysir ou Thingvellir mais la masse de visiteurs vous suivra presque partout. Certes, l’affluence du cercle d’or n’a rien à voir avec les capitales européennes les plus visitées mais les grands espaces d’Islande vous donneront certainement un goût prononcé pour la solitude et la contemplation.

ITINÉRAIRE

QUE FAIRE AUX ALENTOURS

Le cercle d'or : Minimum vital
Proche de la capitale, le nombre de visiteurs à entreprendre le cercle d'or est impressionnant. Fini la solitude des grands espaces et le silence de la nature. Pourtant, certains lieux sont absolument uniques au monde et méritent le détour. Passez à Thingvellir pour voir l'emplacement du plus vieux parlement d'Europe situé sur une faille tectonique ou admirez les explosions du Strokkur, un des geysers les plus actifs du monde.
Accessibilité75%
Activités60%
Tarifs55%
Hébergement65%
Fréquentation35%
Authenticité40%
POUR
  • Le geyser Strokkur
  • L'histoire de Thingvellir
  • Les hébergements
CONTRE
  • La foule importante
  • La réservation obligatoire
  • La fin du silence
55%Note Finale
Note des lecteurs: (0 Votes)
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

CommentLuv badge