Adélaïde n’est pas seulement la capitale de l’Australie méridionale, la ville est également la cinquième plus importante du pays. Pourquoi se rendre jusqu’à ce bijou de verdure loin au sud du contient ?

CARTE DES LIEUX

SOMMAIRE

CARNET DE VOYAGE
LA DOLCE VITA

BON À SAVOIR
LA VILLE DES HOMMES LIBRES

INFORMATIONS PRATIQUES
ACCESSIBILITÉ
ACTIVITÉS
TARIFS
HÉBERGEMENT
FRÉQUENTATION
AUTHENTICITÉ

ITINÉRAIRE
QUE FAIRE AUX ALENTOURS

CARNET DE VOYAGE

LA DOLCE VITA

Arrivés d’abord à Glenelg, une petite ville indépendante en bord de mer, reliée à Adélaïde par le tramway, nous avons cru que la capitale de l’Australie méridionale touchait la mer. Même si ne n’est pas le cas, la connexion est si bien faite que tout ne semble être qu’une seule et même entité urbaine. La première chose marquante dans cette ville est d’ailleurs la qualité des espaces publics. Cela peut sembler anodin mais la multitude de zones piétonnes minérales ou végétales laissent tout loisir au visiteur d’apprécier le rythme de la vie à l’australienne.

« Comme une bouteille flottant dans une mer de verdure […], Adélaïde est une des villes les plus agréables à vivre du pays »

Un autre détail surprenant : la relation harmonieuse qu’entretiennent les bâtiments d’époque avec leurs homologues construits récemment. Le contraste entre bâtiments victoriens magnifiquement restaurés et réussites de l’architecture moderne en font une ville dynamique mais consciente de son patrimoine et de son passé. Enfin, que dire du plan de cette ville sinon qu’il reste comme souvent très orthogonal. Pourtant un détail le rend particulièrement intéressant : le centre ville historique est complètement entouré d’un immense jardin le séparant des quartiers plus récents. Comme une bouteille flottant dans une mer de verdure et sublimée par les berges de la Torrens river, Adélaïde est une des villes les plus agréables à vivre du pays.

BON À SAVOIR

LA VILLE DES HOMMES LIBRES

À la différence de la majeure partie des villes d’Australie, Adélaïde n’a pas été fondée comme une colonie pénitentiaire pour la couronne britannique mais bien comme une ville d’hommes libres. Forte de cette volonté, il fallut trouver une solution afin de ne pas avoir recours à des bagnards pour construire la ville, à la différence de Sydney, Perth, Brisbane ou Hobart. Cette solution, la ville la doit à « Edouard Gibbon Wakefield », un britannique convaincu que la colonisation pouvait être un vecteur de structuration sociale au profit des colons déjà installés.

« Forte de cette volonté, il fallut trouver une solution afin de ne pas avoir recours à des bagnards pour construire la ville […] »

En résumé, Wakefield décida de vendre la terre aux nouveaux arrivants plutôt que de la donner généreusement comme c’était le cas auparavant dans de nombreuses autres villes. De ce fait, afin de pouvoir acquérir du terrain, les nouveaux arrivants devaient travailler au profit des colons déjà installés et ainsi épargner avant de devenir propriétaire à leur tour. Le flux migratoire important vers la ville à cette époque se transformât alors en une importante source de main d’œuvre dotée d’une solide motivation.

INFORMATIONS PRATIQUES

ACCESSIBILITÉ   60/100

La capitale de l’Australie méridionale est la cinquième ville la plus peuplée du pays avec ses 1 200 000 habitants environ. En tant que telle, de nombreuses lignes aériennes la desservent et il en va de même pour les connexions par bus ou par train. Pour qui souhaite visiter la côte sud de l’Australie méridionale, Adélaïde est un point de départ idéal dont la facilité d’accès encourage le visiteur à s’y déplacer.

Par la route : www.greyhound.com – Greyhound Bus (Anglais)

Adélaïde est située au croisement de cinq autoroutes majeures qui permettent de s’orienter vers Melbourne (A8), vers Sydney ou Canberra (A20 ou A32), vers Darwin (A87) et même vers Perth (A1). Aussi, il est logique que l’ensemble de ces destinations, ainsi que les villes de moindre importance situées sur le chemin, soient desservies par le réseau de bus.

Par le rail : www.greatsouthernrail.com.au – Great Southern Rail (Anglais)

Adélaïde est également la seule ville depuis laquelle vous pouvez choisir d’emprunter chacun des trois itinéraires ferroviaires mythiques du pays. Vers l’est, « The Overland » rallie Melbourne et traverse les paysages verdoyants de la plus grande zone tempérée du pays. En direction du nord, l’incontournable « Ghan » s’élance dans l’interminable traversée du désert en direction de Darwin. Vers l’ouest enfin, le non moins impressionnant « Indian Pacific » vous emmène dans un voyage vers Perth via la plus longue section de voie ferrée en ligne droite du monde.

Par les airs : www.qantas.com.au – Quantas Airlines (Anglai)

L’avion est un moyen efficace de se rendre à Adélaïde et celà depuis toutes les grandes villes australiennes. Les vols sont récurrents et plutôt abordables en dehors des saisons touristiques. Faites donc attention aux dates des vacances australiennes car les prix peuvent grimper en flèche durant ces périodes. Une fois sur place, un véhicule de location est probablement la meilleure option pour visiter les lieux alentours.

ACTIVITÉS     70/100

Dans l’ensemble, les principales activités de la ville sont regroupées autour de « North Terrace » qui longe un parc aménagé sur les berge de la Torrens située au nord du centre ville. La mer est aussi particulièrement accessible grâce aux transports en commun qui rejoignent Glenelg en quelques minutes. Au vu des nombreuses activités balnéaires proposées, il s’agit indirectement du second lieu d’attraction touristique le plus important d’Adélaïde.

South Australian Museum : www.samuseum.sa.gov.au

Ce musée un peu particulier traite avant tout de l’histoire naturelle du pays. Les expéditions antarctiques lancées depuis la pointe sud de la Tasmanie font également partie des sujets abordés par les diverses expositions. Vous ne pourrez manquer l’immense squelette de cachalot qui trône au dessus du café et démontre la taille impressionnante de ces animaux uniques.

Art gallery of South Australia : www.artgallery.sa.gov.au

Immense musée s’il en est, la « Art Gallery of South Australia » occupe un superbe bâtiment d’époque qui a été modernisé avec goût. De nombreuses expositions temporaires viennent s’ajouter aux œuvres permanentes formant une collection qui a de quoi impressionner. Si vous ne disposez que de peu de temps, visitez en priorité l’exposition sur les paysages australiens qui offre une idée de la nature indomptable au temps de la colonisation.

Tandanya : www.tandanya.com.au

Le centre culturel aborigène de « Tandanya » propose de découvrir la culture des habitants traditionnels de la région : les « Kaurna ». A travers des performances régulières de danse et de musique ainsi que la célébration des dates sacrées du calendrier aborigène, rentrez en contact avec la terre ancestrale de ce peuple sans âge.

Adelaide Botanic Garden :

Situé à l’est de « North Terrace », le jardin botanique de la ville offre une promenade agréable au sein de ses jardins composés d’essences locales. La serre en préfabriqué au centre est un exemple d’ingéniosité architecturale de la fin du XIXème siècle.

Glenelg : www.rodneyfox.com.au – Rodney Fox Shark Expeditions (Anglais)

Commune limitrophe à la ville d’Adélaïde, Glenelg s’étend sur les plages les plus proches de la ville. Si l’architecture y est moins séduisante et diversifiée qu’en centre ville, le visiteur appréciera toutefois le front de mer bien mis en valeur et les eaux chaudes du « Golfe de Saint Vincent ». Sur place, l’activité la plus spectaculaire est sans aucun doute la plongée avec les grands requins blancs que propose « Rodney Fox », lui même survivant d’une attaque et pionnier de la plongée en cage.

Dégustations de vin : www.penfolds.com – Penfolds Magill Estate Winery (Anglais)

La « Barossa Valley » connue dans tout le pays pour sa production de vins plutôt exceptionnels est située à environ 60 kilomètres au nord-est de la ville. Recommandée à tout amateur de bons vins rouges, cette région offre autant à voir qu’à déguster avec ses paysages magnifiques de collines cultivées. N’hésitez pas à emmener votre bloc de fromage pour savourer le délicieux alliage. La « Penfolds Magill Estate Winery » n’est peut être pas la meilleure exploitation viticole de la région, quoi que plus qu’honorable, mais certainement la plus proche de la ville.

Festivals :

  • TOUR DOWN UNDER : La dernière course de la plus grande compétition cycliste du pays se déroule traditionnellement à Adélaïde courant Janvier.
  • CLIPSAL 500 : Durant le mois de Mars, le centre de la ville est transformé en circuit où s’affrontent une quantité de véhicules dont vous pouvez voir les photographies sur cette page.
  • WOMADELAIDE : En Mars également, ce festival musical est le plus important de l’état avec non loin de 300 musiciens nationaux et internationaux chaque année.

TARIFS     55/100

La ville d’Adélaïde a le mérite d’avoir su garder son aspect abordable. Que ce soit dans la relation avec ses habitants comme pour l’intérêt porté à votre compte en banque. Bien sur, l’Australie reste un pays relativement cher mais Adélaïde vous coûtera, à activités égales, moins cher que des villes comme Sydney ou Melbourne. De plus, de nombreux parcs nationaux sont relativement proches et peuvent s’explorer pour des sommes modiques. Le tout faisant de la capitale de l’Australie méridionale un lieu où il fait bon vivre même pour les petits budgets.

HÉBERGEMENT     75/100

Comme l’on pouvait s’y attendre de la part de la capitale de l’état, l’offre d’hébergement est importante et de qualité. De nombreuses opportunités sont proposées à même le centre ville afin de vous permettre d’apprécier sans limite son animation. Pourtant, si notre passage nous a permis d’apprécier une chose, c’est bien de séjourner dans la petite ville limitrophe de Glenelg. Les pieds dans l’eau et à deux pas de la ligne de tram toute proche, l’expérience est relaxante tout en proposant une offre alléchante de restaurants et autres lieux de sortie.

Hébergement petit budget : www.glenelgbeachhostel.com.au – Glenelg Beach Hostel

Le choix de cette auberge de jeunesse est celui du cœur, l’établissement n’étant pas en centre ville, il n’en demeure pas moins très accessible car au bout de la ligne de tram qui mène à la mer. Et c’est bien la raison majeure qui fait du « Glenelg Beach Hostel » un lieu extraordinaire : à deux pas de la mer et avec la possibilité toute proche de se rendre en ville, séjourner dans cette auberge de jeunesse est une belle expérience.

Hébergement rapport qualité prix : www.tfehotels.com – Adina Apartement Hotel Adelaide Treasury

Situé en plein centre ville, cet hôtel propose de nombreux services comme la piscine et le parking pour un tarif honnête. Les chambres sont spacieuses et propres pour garantir un passage reposant. L’hôtel dispose de sa propre agence de réservation si vous souhaitez faire appel à eux pour visiter la région.

Hébergement haut de gamme : The Sebel Playford Hotel

Situé au nord du centre ville très proche de ce dernier, le « Sebel Playford Hotel » est indéniablement un des plus beaux hôtels de la ville : plus encore même de l’intérieur, avec ses moulures, ses chambres aux décorations toutes différentes et ses nombreux équipements mis à disposition. Les hôtes peuvent profiter d’un magnifique bar-restaurant, d’une piscine et même d’une salle de sport. De quoi rendre votre séjour agréable avant même d’avoir visité la ville.

FRÉQUENTATION     75/100

Durant la saison estivale, les nombreux événements et le climat plutôt clément de la ville en font un lieu de vacances attractif pour de nombreux australiens. Pourtant, même en période touristique, vous ne risquez pas de ressentir la surpopulation car la ville dispose de nombreux quartiers, véritables centres secondaires qui répartissent les visiteurs sur l’agglomération. Qui plus est, l’offre d’hébergement et de restauration est suffisamment vaste pour satisfaire une fréquentation supérieure.

Meilleure saison :

Située dans la plus grande zone tempérée du pays au même tire que Melbourne, Sydney ou Hobart, Adélaïde possède un climat plutôt similaire au pourtour méditerranéen. Les hivers peuvent être relativement froids mais jamais autant que les villes citées précédemment. Enfin, les faibles précipitations annuelles assurent un ciel souvent dégagé, propice à la visite. Gardez tout de même en tête que, étant dans l’hémisphère sud, la période estivale débute autour d’Octobre et se prolonge jusqu’en Mars.

AUTHENTICITÉ     60/100

Capable d’associer avec charme et inventivité ses bâtiments d’époque et ses quartiers plus modernes, Adélaïde conserve une certaine cohérance architecturale qui permet d’apprécier l’authentique vie moderne à l’australienne. Plus que sa beauté, pourtant non négligeable, c’est donc la qualité de vie propre à cette ville qui en fait une étape incontournable de tout voyage dans le grand sud. Particulièrement active en matière de festivals et autres rassemblements, vous ne manquerez probablement pas d’en profiter lors de votre passage. Enfin, les nombreux parcs nationaux entourant la ville en font une base de départ particulièrement pratique pour découvrir l’Australie méridionale.

ITINÉRAIRE

QUE FAIRE AUX ALENTOURS

Adélaïde : La belle vie en Australie
Même si Adélaïde reste distante des villes principales de la côte est, elle n'en demeure pas moins une destination charmante et pleine de vie. Qui plus est, la route côtière rejoignant la ville depuis Melbourne est sûrement l'une des plus belles du pays. Aucune raison donc de ne pas venir visiter un des plus beaux centres villes victorien d'Australie ou les nombreux musées et autres expositions organisées régulièrement.
Accessibilité60%
Activités70%
Tarifs55%
Hébergement75%
Fréquentation60%
Authenticité60%
POUR
  • L'architecture homogène
  • Le positionnement de la ville
  • La qualité de vie
CONTRE
  • La distance à la mer
  • Le froid en hiver
  • Le relatif isolement
63%Note Finale
Note des lecteurs: (0 Votes)
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

CommentLuv badge