Depuis toujours l’homme a su s’accommoder de la pente pour cultiver ou exploiter les ressources naturelles. En voici deux exemples impressionnants datant de la période Inca. Les terrasses de Moray étaient un laboratoire agricole permettant de déterminer les conditions optimales pour les différents types de culture. Les salines de Maras, en revanche, exploitent une source naturellement salée et permettaient, à l’époque, une meilleure conservation des aliments. Deux paysages uniques et saisissants s’il en est.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

CommentLuv badge